Mis en place par un collectif large d’association, de syndicats et de partis politiques, avec la collaboration de centres sociaux chambériens, le festival « No Pasaran » constitue un important rassemblement en Savoie contre tous les types de discriminations et de haines.

Pour cette édition 2019, nous avons fait le choix de travailler sur trois des principaux aspects de la montée des idées d’extrême-droite, qui se développent partout dans le monde :

  • Le renouveau des attaques contre les femmes, la montée en puissance des mouvements masculinistes et le développement des violences faites aux femmes (féminicides, refus de la PMA etc.), agression homophobes,
  • Les attaques contre les migrants, qui sont la cible première des extrême-droite, et la mise au ban des militants solidaires qui font l’objet de condamnations,
  • Le durcissement des violences d’Etat, comme en témoigne la répression très violente qui s’est abattu en France sur le mouvement des gilets jaunes.

Avec la participation de :

Solidaires, Parti de gauche, PCOF, NPA, Mouvement de la paix, Ligue des Droits de l’Homme, Librairie Jean-Jacques Rousseau, L’Insolente, La lessiveuse, Jeunes Communistes, des individu-e-s impliquées dans la lutte contre les racismes et la haine, Emmaüs, FSU, France Insoumise, Fédération Anarchiste (Groupe de Chambéry), Ensemble!, Contact, CGT, Centre Social des Moulins, AQCV, Alternative


Article publié le 02 Oct 2019 sur Visa-isa.org