Juin 5, 2019
Par La Rotative (Tours)
182 visites


Une cinquantaine d’enfants, de femmes et d’hommes hébergés depuis des mois dans notre département ont été mis à la rue de manière brutale, en contradiction avec les lois, par une application administrative inhumaine des dispositifs d’accueil par la préfecture.

Le collectif « Accueil sans frontière en Touraine » dénonce cette situation qui a amené sans solutions des familles entières. Nous demandons l’application de la loi. Nous demandons que soit trouvé un accueil décent pour ces réfugiés qui fuient la misère et la guerre.

Nous demandons que notre département sorte de cette politique « Ponce Pilate » ne se préoccupant pas de ce qui peut advenir de bébés, d’enfants, de femmes et d’hommes (et même des malades ou handicapés) qui sont ici en Touraine sous nos yeux, laissés à la rue.

Nous demandons que la préfecture rétablisse les places d’hébergement d’urgence qu’elle vient de fermer.




Source: Larotative.info