Ça y est, on est de nouveau en période électorale. Partout dans les rues fleurissent les affiches de réacs nous invitant à participer à cette comédie que sont les élections, posées en rituels sacrés : un bout de papier dans une boîte pour seul geste serait nécessaire et suffisant pour participer à la « vie démocratique ».

Doit-on encore choisir entre les fachos, larbins du capital, réactionnaires ou autres mégalos autoritaires, fussent-ils de « gauche » ? À quoi bon alors qu’on devrait reprendre nos vies et notre société en main, nous organiser en dehors de ces jeux de politicard·e·s.

Pourtant, dire ça ne résout pas entièrement le problème. Que faire le jour où l’extrême droite sera vraiment sur le point d’accéder au pouvoir ? Quid des référendums ? Et même, dans un contexte autogestionnaire, peut-on toujours se passer des élections ?

Le groupe local Grand-Paris-Sud de l’Union communiste libertaire vous propose une soirée de réflexion et de débat autour de ces questions. Nous vous donnons rendez-vous le lundi 24 février au Kaf Conç, 112, rue de Tolbiac, métro Tolbiac, à partir de 19h30.


Article publié le 17 Fév 2020 sur Paris-luttes.info