- 48.4 ko

Connaissant le CV de l’actuel préfet de l’Hérault, Jaques Witkowski, nous n’avions pas eu fois en sa promesse du 10, et avons donc décidé d’occuper depuis le 15 juillet ce batiment communal, resté trop longtemps vide et muré, à fin de reloger les personnes que Jaques a mit dehors en plein pic de chaleur, et durant la plus grande crise sanitaire que nous ayons connu depuis un siècle, mettant ainsi en danger directement les personnes concernées et la population montpellieraine.

Depuis maitennant plus d’une semaine nous sommes habitants et habitantes de cet endroit et comptons reloger ces personnes qui été mise à la rue il y a 3 jours.

L’expultion des squats ne résout pas les problèmes de la précarité, il le déplace en l’invisibilisant et en brisant les solidarités qui se crées dans les lieux occupés.

OKUPA Y RESISTE !


Article publié le 09 Août 2020 sur Lepressoir-info.org