Alain Cocq, 57 ans, est atteint d’une maladie incurable, souffre le martyr et est au bout du rouleau. Refusant l’agonie que lui impose la loi actuelle sur la fin de vie, il avait demandĂ© Ă  Emmanuel Macron de l’aider Ă  mourir en autorisant un suicide assistĂ©. Refus !

Devant ce refus, Alain vient d’annoncer sur Facebook avoir cessĂ© son traitement et toute alimentation et hydratation. Mieux, il va se laisser mourir EN DIRECT.

Ainsi, des myriades de ravagés du cortex vont pouvoir se repaßtre de chaque seconde de son agonie. Beurck !

Merci, donc, docteur Manu de ton refus d’aider Alain Ă  mourir dignement sous le seul regard des siens. Tu n’hĂ©sites pourtant pas Ă  faire des ordonnances pour envoyer Ă  la mort tes soldats. Au Mali et ailleurs. Ah, la mĂ©decine politique ! Tout un art !

Jean-Marc Raynaud

DerniĂšres nouvelles : Facebook vient de refuser de diffuser la mort en direct d’Alain. Merci Ă  Facebook de cette dĂ©cision courageuse. Prends-en de la graine petit Manu ! Et aide Alain Ă  mourir dans la dignitĂ© !


Article publié le 07 Sep 2020 sur Monde-libertaire.fr