Janvier 16, 2022
Par Le Monde Libertaire
218 visites

Tout le monde est désormais obligé de se rendre à l’évidence. Le réchauffement climatique n’est pas une hypothèse, mais une réalité. Une réalité consécutive à une activité humaine shootée à toujours plus de tout de pillages, de productions d’inutile et de rejets de déchets au seul motif de toujours plus de profits (pour certains) à court terme.

Donc, on s’en alarme. On fait des grands discours. On se fixe même des objectifs. Pas plus de deux d° Celcius dans la décennie à venir. Sauf que, dixit les scientifiques, on est parti pour 3,7. Mais, pas de soucis, la technologie ne manquera pas de nous sortir un lapin de son chapeau. Ben, tiens !

Pour l’heure, Lufthansa, une petite compagnie aérienne européenne, va, d’ici la fin de l’hiver, effectuer 18 000 vols à vide. Pour conserver ses DROITS de décollage et d’atterrissage sur les aéroports. Pourquoi ? Parce que les aéroports vendent ces droits et, s’ils ne sont pas utilisés, ils les revendent… à d’autres. Donc, à l’heure où il faudrait limiter les pollutions inutiles, on va brûler du kérosène pour faire voler des avions… sans passager.

Les socialistes proposeront de limiter ces vols criminels à 15 000. Les écolos à 10 000…

Nous autres, anarchistes, nous nous contenterons de dire que, des fois, la camisole de force s’impose.

Jean-Marc Raynaud




Source: Monde-libertaire.fr