Mars 14, 2018
Par Le Monde Libertaire
350 visites


Décidément, on ne laissera jamais les femmes tranquille. Déjà que l’église catholique a canonisé Bernadette Soubirous pour ses hallucinations, voilà qu’elle rentabilise l’empaillée dans son reliquaire depuis des décennie, en exposant le corps de la sainte dans le couvent Saint-Gildard à Nevers. Qu’ils sont plus de 180 000 par an à passer la voir et à … donner au cul … Au culte pardon ! Mais c’est sans compter sur la famille de Soubirouos, qui 139 ans après, se dit que le corps d




Source: