Janvier 25, 2021
Par Le Monde Libertaire
316 visites


Les violences patronales, la chasse aux militants, s’exercent dans toutes les entreprises , privĂ©es et publiques et vont jusqu’au Conseil DĂ©partemental de la Seine Saint Denis.
C’est une premiĂšre depuis la crĂ©ation du dĂ©partement, deux reprĂ©sentant-es du personnel du mĂȘme syndicat SUD, Boualem et Saliha , sont menacĂ©s de sanctions disciplinaires pour des motifs futiles
L’une est accusĂ©e d’ avoir remis Ă  sa hiĂ©rarchie une convocation de sĂ©ance du CHSCT en ayant omis une formule de politesse.
L’autre est convoquĂ©e en Conseil de discipline le 29 janvier avec une demande d’exclusion temporaire de deux mois sans salaire dont un mois avec sursis pour des motifs tout aussi futiles et mensongers.
Cette dĂ©rive autoritaire cherche Ă  empĂȘcher Boualem et Saliha de dĂ©fendre les conditions de travail de leurs camarades et collĂšgues et un service public de qualitĂ©.
DĂ©jĂ  Anissa, reprĂ©sentante SUD SantĂ© Ă  l’EHPAD de Livry-Gargan, Aline ,reprĂ©sentante SUD Routes Ă  H&M Logistics ont Ă©tĂ© attaquĂ©es pour avoir Ă©tĂ© des lanceurs d’alerte et avoir bien rempli leur mandat.
En soutien avec les deux représentants.tes SUD Conseil Départemental:
Nous exigeons l ’abandon immĂ©diat de toutes les poursuites Ă  leur encontre et appelons au rassemblement :

Vendredi 29 janvier 8h30 devant le CIG de Pantin (centre interdépartemental de gestion )
1 rue Lucienne Gerain
MĂ©tro Église de Pantin

Groupe Salvador SeguĂ­ (FA)




Source: Monde-libertaire.fr