La polémique sur le voile des mamans lors des sorties scolaires avec l’acharnement sur la FCPE et leur l’affiche. La maman, accompagnatrice, portant le voile, agressée verbalement, devant son fils, en pleine assemblée plénière du conseil régional, à Dijon, par Julien Odoul, élu d’extrême droite.

Le président de la République a appelé les citoyens à surveiller « les signaux faibles » de la radicalisation islamiste. Cette politique de délation englobe et stigmatise des millions de musulmas en France qui pratiquent leur religion de façon apaisée. Ainsi, l’université de Cergy-Pontoise qui demande à son personnel de lui faire remonter les « signaux faibles » de détection de radicalisation d’étudiants ou de collègues, Le doyen de la faculté de Paul Sabatier à Toulouse qui demande, dans la même lignée, de dénoncer « tout comportement décalé », Sans compter les discours politiques et médiatiques qui s’enchaînent et semblent bien avoir décrété la thématique centrale de la campagne éléctorale pour les municipales en cours : les musulmans comme ennemi numéro 1.

Plusieurs tribunes sont apparues en réaction à cette montée en puissance de racisme ouvertement décomplexé.

Depuis trop longtemps, les musulmanes et les musulmans sont l’objet de polémiques et de discours haineux,

Depuis trop longtemps, les femmes qui portent le voile sont l’instrument de propagande des politiques racistes.

Depuis trop longtemps, on stigmatise, humilie et exclue socialement une partie de la population pour son appartenance à l’Islam.

L’éducation et le milieu scolaire sont des terrains privilégiés de ces polémiques et aujourd’hui encore, c’est sur ce terrain là que l’on tente d’instrumentaliser le débat pour pouvoir légiférer,

Une loi a été votée contre les élèves musulmanes voilées en 2004, on continue sur les mères accompagnatrices en les humiliant et la gravité va jusqu’à penser à l’interdiction du voile dans l’espace public (sondage publié par le Point).

Depuis trop longtemps …

Alors, aujourd’hui, on se bouge ou quoi ?!

Nous appelons toutes les personnes premièrement concernées, musulmanes et musulmans, toutes les forces progressistes, ainsi que celles et ceux qui ont conscience du danger et de l’urgence de la situation à se mobiliser et à commencer par se rassembler

Au métro Arènes, ce samedi 19 octobre à 13h.

Venez nombreux et nombreuses pour se retrouver, se rencontrer, se reconnaitre et envisager la suite à donner à nos actions.

Tribunes à lire :

Face à l’islamophobie, appel à s’organiser
Face à l’islamophobie, appel à s’organiser

Pas de justice, pas de paix !

Comité Vérité et Justice 31 contre les violences policières et le racisme d’Etat. & Générations spontanées, collectif contre l’islamophobie


Article publié le 18 Oct 2019 sur Iaata.info