… ils voudraient en plus que nous restions confinés chez nous,

à attendre. Mais attendre quoi, au juste ?

Qu’ils déploient des militaires et des flics à chaque coin de rue,

à surveiller aussi nos moindres faits et gestes ?

Qu’en haut, ils retravaillent leurs lois et leurs règlements

pour n’avoir plus aucune limite dans le flicage de nos vies ?

Flics, militaires, politiciens, ils ne sont pas la solution,

mais le problème.

Les massacres commis au nom d’Allah sont insupportables, comme le sont ceux commis au nom de toutes les religions, de vraiment toutes, qu’elles se nomment Argent et Economie, Nation et Etat, Science et Progrès. Tout ce qu’elles ont à offrir ce sont des vies insipides de soumissions.

Il est plus que temps de reprendre goût à la vie.

Il est plus que temps de s’attaquer à tout ce qui veut imposer une autorité aux individus, avant de se faire complètement enfermer.

Il est plus que temps de défricher un chemin qu’ils ne pourront pas récupérer, sans chef ni politicien, où chacun avance à travers l’auto-organisation et l’action directe, vers l’inconnu d’une vie qui vaut la peine d’être vécue.

Au nom de la seule chose qu’on pourrait bien définitivement perdre, la liberté !