Le mardi 13 février, trois procès liés à la lutte contre Cigéo auront lieu au Tribunal correctionnel de Bar-le-Duc. Deux militants sont accusés d’avoir participé à la destruction du mur édifié par l’Andra dans le Bois Lejuc durant l’été 2016, le troisième est poursuivi pour atteinte à l’honneur d’agent dépositaire de l’autorité publique. Il semblerait bien que ce sont plutôt leurs convictions qui ont vocation à être incriminées plutôt que les faits très flous qui leur sont reprochés. C’est en ce sens que leurs procès sont les nôtres.


L’action en 2018

/
écologie,
social

By {{}} FEED_NAME , post_publish_date {{}}

Source: {{}} original_post_url