Communiqué du Groupe de Chambéry de la Fédération Anarchiste le 09/07/2019

Lundi soir, une centaine de personnes était rassemblée pacifiquement lors du conseil municipal. Ils dénonçaient l’expulsion de leur logement d’une famille, expulsion ayant provoqué la mort de Lakhdar B., père de 4 enfants. La violence de la police est en cause. Nous avons pu en voir un aperçu lors de l’évacuation du conseil municipal par la police, la BAC et ses chiens, sur les ordres de Michel Dantin, maire de Chambéry et vice-président de Cristal habitat (organisme en charge du logement où vivait la famille du défunt) .

Non contente de violenter les personnes présentes au conseil municipal, la police a interpellé dans les rues de Chambéry, à grand renfort de lacrymogène, une camarade, après la dispersion du rassemblement !

– Nous dénonçons fermement les agissements de cette police commandée par des politiciens méprisants et insultants envers les habitant·es de Chambéry et qui ne semble pas même capable d’un mot « humain » en direction de la seule victime et de sa famille.
– Nous assurons notre soutien indéfectible à la militante qui vient tout juste de sortir de garde à vue à l’heure où ces lignes sont écrites. Nous remercions chaleureusement les personnes ayant participé au rassemblement devant le commissariat et qui ont exprimé leur soutien !

– Nous avons également une pensée pour la famille de Lakhdar B. et considérons comme inadmissible la situation de son décès et les réactions de la municipalité.

La Fédération Anarchiste restera mobilisée et en appelle à la solidarité des tou·tes face à la répression.

Non aux expulsions ! Non aux violences policières ! Un toit est un droit ! La lutte continue !


Article publié le 10 Juil 2019 sur Monde-libertaire.fr