Moussa, un militant LGBTI guinéen a été transféré à Lyon ce matin.

Dimanche à Nîmes, le pilote avait refusé de l’embarquer dans l’avion.

Sa demande d’asile est en cours de ré-examen. En Guinée, Moussa sera en danger de mort car il est homosexuel.

Aujourd’hui, jeudi 3 mai, pour empêcher sa déportation, rendez-vous à l’aéroport de Saint-Exupéry Terminal A1 (Vol AT-721 de 17H45 à destination de Casablanca).

Si le pilote ou plusieurs passagèrEs refusent l’expulsion, les flics doivent le descendre de l’avion !

Contre toutes les frontières !

#LIBEREZMOUSSA