Notre camarade Bassawati Diarrassouba va ĂȘtre expulsĂ© vers la CĂŽte d’Ivoire ce vendredi 30 aoĂ»t Ă  15h40 par le vol Air France AF0702 Ă  destination d’Abidjan (CDG 2E).

Bassawatti logeait il y a encore peu de temps avec nous. Il s’est fait arrĂȘter par la police lors d’un contrĂŽle d’identitĂ© alors qu’il rejoignait sa compagne et leur enfant de 3 mois Ă  Metz. Il a Ă©tĂ© dĂ©tenu en centre de rĂ©tention Ă  Metz et au Mesnil Amelot et par deux fois ils ont dĂ©jĂ  tentĂ© de le mettre dans l’avion. Lors de son second passage devant le juge, Bassawatti s’est vu signifier son expulsion, l’ambassade ayant finalement dĂ©livrĂ© le laissez-passer consulaire, rĂ©sultat des pressions de l’État français et de la complicitĂ© de l’État ivoirien.

Ne laissons pas les autoritĂ©s françaises briser une famille ! Bassawatti vit ici, il reste ici !

Le collectif Schaeffer appelle toutes celles et tous ceux qui partagent ses positions sur l’accueil inconditionnel des migrants et des demandeurs d’asile, sur la libertĂ© de circulation et d’installation, sur l’ouverture des frontiĂšres Ă  s’opposer Ă  l’expulsion de notre camarade Bassawatti.

Nous vous donnons rendez-vous Ă  l’aĂ©roport Roissy-Charles-de-Gaulle ce vendredi 30 aoĂ»t Ă  partir de 13h devant l’enregistrement des bagages et devant l’embarquement du vol AF0702 pour Abidjan pour convaincre les passagers de rĂ©agir et de ne pas se faire complices de cette expulsion. Un tract et une fiche pratique seront distribuĂ©s sur place.

Pour Bassawatti, sa compagne et leur enfant – 30/08-13h CDG vol AF0702 Terminal 2E.


Article publié le 29 AoĂ»t 2019 sur Paris-luttes.info