Ce matin jeudi 7 février à 4h40 du matin, les flics ont commencé les opérations d’expulsion du plus ancien squat de Turin, l’Asilo Occupato, une ancienne crèche occupée depuis 1995.

Huit enquêtes, qui ont conduit à cinq arrestations, serait la cause de l’expulsion du squat « Asilo Occupato ». Le chef d’inculpation serait association de malfaiteurs (« associazione sovversiva »), dans le cadre des luttes contre les CIE (centres d’identification et d’expulsion pour les personnes migrantes).

Plusieurs habitant.e.s ont réussi à monter sur le toit avant que les flics ne parviennent à rentrer dans l’immeuble. Entre temps, à l’extérieur, des solidaires arrivé.e.s sur place pour soutenir le squat ont subi des charges de la part de forces de l’ordre présentes en fort nombre pour l’opération.

Un cortège spontané a fait le tour des rues du quartier, avant d’être dispersé avec extrême violence par les flics, qui ont ensuite commencé une chasse à l’homme pendant plusieurs minutes dans les rue voisines.

En attente du communiqué des habitant.e.s,

solidarité avec tous et toutes les arrêté.e.s.