Alors que l’expulsion est imminente, La Cimade, avec la Fédération des acteurs de la solidarité, Médecins du Monde et Médecins sans frontières, s’alarme de la situation du square Daviais à Nantes où les solutions d’hébergement proposées excluent une personne sur deux.