QUELQUES MOIS APRÈS LE SAUVETAGE DE LA FORÊT🌳
solidarité face à la
vengeance d’etat !
hommage à la résistance de terrain


Quelques mois aprùs l’annonce de la victoire contre le projet de Center
Parc, l’Etat se venge et expulse, dans une dĂ©bauche d’engins militaires
et de moyens belliqueux, les occupant.es restĂ©es habiter dans la forĂȘt
aprĂšs l’abandon officiel du projet de Center parc cet Ă©tĂ©.
Rappelons qu’une manifestation en 2014 avait abouti à l’occupation de la
forĂȘt, au blocage immĂ©diat des travaux et Ă  la crĂ©ation d’un nouvelle
zad peu de temps aprĂšs la mort de RĂ©my Fraisse sur la zad de Sivens..
6 ans aprĂšs, le groupe Pierre et Vacances, qui compte, Ă  ce jour, 25
complexes Center Parcs en Europe, constitués de cottages immergés dans
des domaines forestiers avait expliquĂ© qu’il avait dĂ» abandonner grĂące Ă 
l’effet cumulĂ© des recours juridiques, de l’occupation du site et des
mobilisations publiques. : « On Ă©tait dans une impasse, c’était devenu
inextricable entre l’occupation du site, les changements de
réglementations, les autorisations pour les permis de construire, pour
le dĂ©frichement, la loi sur l’eau, la prĂ©servation des espĂšces et les
lenteurs de la justice dans les diffĂ©rents stades, la cour d’appel, le
tribunal administratif, le Conseil d’Etat. Tout cela se superposait,
c’était interminable Â»
Depuis le dĂ©but de l’occupation en 2014 une multitudes de barri-cabanes,
cabanes de luttes et cabanes de vie s’étaient Ă©levĂ©es. Elles avait Ă©tĂ©
constituées à partir du bois laissé au sol par les premiÚres coupes
effectuées par la société Pierre et Vacances avant que ses machines ne
se retrouvent bloquĂ©es, de matĂ©riaux de rĂ©cup’ acheminĂ©s jusque lĂ , de
barbes végétales ou de bùches slogans. Elles avait été bùties sur des
dĂ©sirs d’architecture ludique et de structures suffisamment coriaces
pour mettre en dĂ©route l’industrie du tourisme et tenir chemin faisant
les hivers, la neige et l’humiditĂ©.
En cette triste journĂ©e d’expulsion, hommage aux cabanes, aux barricades
et Ă  toutes celles et ceux qui ont combattu de diverses maniĂšre et ont
tenu suffisament longtemps pour obtenir l’abandon et sauver la forĂȘt.
Irappelons qu’il reste d’autres projets de Center Parcs à stopper
notamment le projet de Poligny (Jura), qui fait l’objet de recours
judiciaires contre le plan local d’urbanisme, et le projet du Rousset
(SaĂŽne-et-Loire)

HOMMAGE A 6 ANS DE LUTTE ET D’OCCUPATION , AUX AMI.ES DE LA FORET






Article publié le 14 Oct 2020 sur Zad.nadir.org