[unable to retrieve full-text content]

En Vendée, la ZAD de la Dune se bat depuis plus de six mois contre un projet de port de plaisance et son monde. En plein confinement, la préfecture évacue la ZAD, envoie 200 gendarmes, un hélico, des drones et… 70 locaux/locales zélé.e.s pour incendier nos cabanes, défoncer des cametars et s’emparer de nos animaux. Le fond de l’air est brun. Voici une tribune sur l’expulsion-destruction de la zone le 8 mars 2020.




Source: Iaata.info