Benne_bleue-medium
benne blue

Le Rosier dans son état de début Août 2020, m’a fendu le cœur. Situation attendue. J’ai vu de mes yeux vus le résultat des politiques dirigistes, autoritaires et autoritaristes, des proprios néo-ruraux mais bourgeois-e-s de l’appelisme sur place.

On a voulu nous empêcher d’aller y voir !

Colonisation

J’ai vu ces murs d’argile et de paille autoconstruits maintenant effondrés, démolis intentionnelement. J’ai vu ces lieux de vie démontés, vidés, détruits, rasés, nettoyés, karcherisés, réappropriés. On me dit que d’autres ont écrit leur souvenirs joyeux dans de beaux textes ; pour avoir partager de beaux moments, j’éprouve aussi l’envie d’ajouter ma pierre à l’édifice mémoriel avant qu’elle ne finisse dans la tronche des oppresseureuses de l’ex-zad de nddl. Ainsi j’ai mieux compris la décision de certain .e.s des dernier.e.s occupant.e.s de brûler leur cabane en quittant les lieux sous la pression. Car oui, il nous faut évoquer « des pressions », et pour le moins un « climat » de colonisation (plus que de « voisinage ») pour expliquer la situation actuelle.

Parking

C’est devenu une sorte de parking pour des exploitants d’animaux. Ce sont devenus des hangars et autres remises techniques sans aucune vie. Une saloperie (excuse my french) de parking pour des exploiteureuses d’animaux, pour les ami.es de la préfecture, des médias et polices. Des hangars et des ateliers pour des spécistes.

J’ai vu parking, benne et destruction !

J’ai vu parking et place nette !

J’ai vu l’exploitation !

Un parking !

Benne, exploitation et (donc) classisme

Il y a une benne énorme qu’illes ont empli de « « déchets. Pour elleux les déchets, ce sont toutes ces affaires de « pauvres » qui les gênaient dans leur, osons le mot :colonisation ; leur urbanisation, leur gentrification (si si sissssi ! ). Une de ces bennes immenses en métal bleue siglées de quelques abréviations ou nom de compagnies capitalistes ; ces bennes qui se louent dans les entreprises spécialisées ; ces bennes qui se déplacent avec un bras hydraulique propre à certains camions. Ces bennes dont sont familier.e.s tou.te.s les squatteureuses, les roms , les expulsé.e.s, les pauvres … Cette benne vous l’avez rempli à la gueule de matelas, de livres, de notes, de meubles, de vaisselle, de vêtement, d’histoire… Vous avez nettoyé, invisibilisé, silencé et effacé … C’est connu, les vainquereuses écrivent l’histoire… Cette benne est une injure de plus jetée à la figure, à la mémoire des antispécistes, des écologistes, des révolutionnaires de toutes tendances qui vécurent ici.

C’est qu’on a beau jeu de s’autoproclamer résistant-e-s chez les appelistes des luttes, « vazy qu’on est des rebelles », on n’en garde pas moins des réflexes de sa classe sociale. Ce « on », cette classe sociale, c’est la bourgeoise grande, moyenne ou petite que l’on veut (se) cacher ou ne pas penser, interdire même à autrui de la penser ou de la nommer.

C’est qu’iels ont pleins de voitures les “bougies boubourges”.

De la même façon, les bergeries et les installations diverses sont construites avec les matériaux, fournitures et techniques des ennemi-e-s : les parpaings, le ciment, les câbles, les équipements sont achetés aux mêmes qu’iels prétendaient combattre. Vinci et ses filiales b-t-p, leurs ont elles accordé des réductions ad-hoc sous le haut patronage d’une ex-préfète ? Leurs fiches impliquaient elles de virer les déviant.e.s, marginaux, non-fiché.e.s et non rentables ?

Et si à l’occasion, une construction était réalisé hors cadre commerciale, elle est médiatisée à outrance pour masquer vos pratiques réelles. C’est que l’image importe pour vous, c’est que ces exceptions recouvrent vos dégueulasseries. On vous connaît bien maintenant.

C’est qu’il est des traces qui ne s ‘effacent pas. Le fait que circule sur vous des récits authentiquement militants/ révolutionnaires/ féministes/ antispécistes/ féministes etc commencent à vous gêner. Sur le plan local, vous maintiendrez à grandes dépenses (mais vous en avez les moyens) des récits et des alliances vous confortant ; mais déjà le message se répand et les masques tombent et les façades se fissurent. Vous êtes des MERDES !  Vous attendiez d’autres mots, vous vous renseignez sur chaque analyses et chaque groupes qui vous critiquent. Vieilles traditions gauchistes, préappelistes, que les longo-maii (1) vous ont légué avec leurs fichiers et leur réseau digne des meilleures polices politiques. Mais cela ne se dit pas et ne doit pas se savoir … loupé !

Alors bien sur, ceci englobe différentes personnes forts diverses et complexes, on va crier à la simplification à l’amalgame. On va mettre en avant des gentil.le.s et des naïf.ve.s. Comme toujours cela fait partie de vos tactiques et stratégies.

Vengeances !

——–

(1) Les Coopératives agricoles « longo mai » sont des lieux de l’ultramegagauche agricole.

à lire aussi   (situationde colonisation du Rosier ) :  https://bourrasque-info.org/spip.php?article1666 ou https://nantes.indymedia.org/articles/49247

——–

Des brochures pour tenter de comprendre les conflits politiques sur la Zad :

Le « mouvement » est mort, Vive… la réforme !
Le milieu est pavé de bonnes intentions
Des dynamiques inhérentes aux mouvements de contestation
Zadissidence 1
Zadissidence 2
Zadissidence 3

Des articles récents sur le Rosier, sans tri entre les différentes positions. Perso je trouve que les commentaires sous les articles sont souvent au moins aussi intéressants que l’article en lui-même.

Le Rosier – Petites histoires d’une Zone À Défendre
Attaques contre le Rosier (Zad)
Rosier cherche épines
Alerte, risque d’action milicienne dimanche 16/02 au Rosier
Alerte explusion au Rosier Sud
Zad, rosier, grée, violences sexistes et grande arnaque, la suite
Rosier 2k20, le film
Explication de l’intervention à la ZAD du 18 février
A propos de la tentative d’expulsion au Rosier
Une histoire du rosier
Le Rosier

Des articles récents, là aussi sans tri, qui parlent de l’ex-ZAD et permettent de continuer à se forger son propre avis :

Ex-zad NDDL – des ressources pour ne pas surnager dans le mépris
zad – des textes pour ne pas se noyer dans le ressentiment
zad bashing – la grande arnaque
Arrêt sur image des conflits politiques entre membres, complices du CMDO et non-signataires sur la ZAD de NDDL
Il y a deux ans : L’abandon de l’aéroport de Notre-dame-des-landes
Fête à la zad
Suite à l’incendie du hangar de l’avenir Droit de réponse de modérateurs.trices de la page facebook Zone à défendre de NDDL
Zad – Réaction suite à l’incendie au hangar de l’avenir Le texte qui a suscité le “droit de réponse
zad à propos du mythe des « collabos » et des expulsions
Publier des nouvelles de la zad
La libre diffusion de points de vues contradictoires est-elle responsable des conflits sur la Zad ?


Article publié le 28 Août 2020 sur Nantes.indymedia.org