Décembre 22, 2020
Par Attaque
243 visites


France Bleu / jeudi 17 décembre 2020

La Ville d’Évreux et l’agglomération Évreux Portes de Normandie attaquées par un pirate informatique. Les serveurs sont à l’arrêt depuis ce jeudi matin. Il n’y a plus de téléphone ni d’internet, ce qui complique l’accès des usagers et le travail des 2.500 agents des deux collectivités.

Après le centre hospitalier universitaire Charles-Nicolle à Rouen, le quotidien Paris Normandie ou le groupe Publihebdos, la Ville d’Évreux et l’agglomération Évreux Portes de Normandie sont à leur tour victimes d’un piratage informatique. « C’est une attaque qui a débuté il y a environ une semaine, un hacker s’est introduit dans nos systèmes » explique Guy Lefrand, maire d’Évreux et président d’Évreux Portes de Normandie. Les services s’en sont aperçus ce jeudi matin et « ont immédiatement coupé l’ensemble de notre réseau » précise l’élu qui se réjouit : « Les processus de sauvegarde » effectués dans la soirée de mercredi « ont fonctionné et les données ont été sauvées« .

« Aujourd’hui, le réseau est complètement fermé, le ou les hackers ne peuvent plus pénétrer à l’intérieur de notre système [les employés et autres citoyens non plus, et c’est bien ça votre problème ! NdAtt.] » – Guy Lefrand

Une cellule de crise a été mise en place et s’est réunie deux fois ce jeudi. Un cabinet spécialisé a été embauché, « ils sont arrivés une heure après avoir été sollicités » indique Guy Lefrand. Les services mutualisés de la Ville et de l’agglomération peuvent fonctionner « en mode dégradé » mais »la situation est sous contrôle » selon l’élu. Première conséquence pour les usagers, « ni téléphone ni internet disponibles pour joindre la Ville ou pour joindre l’agglomération« . […]

Un mode de procédure d’urgence a été activé. Il donne « la possibilité d’appeler la police ou la gendarmerie ou la préfecture qui dispose de nos numéros d’urgence, notamment ‘il y a une fuite d’eau ou pour appeler la police municipale » précise Guy Lefrand.

Le téléphone portable étant le seul moyen de communication disponible, un SMS a été envoyé ce jeudi matin au 2.500 agents employés par la Ville ou l’agglomération. « Les agents vont être vus et appelés un par un pour savoir quel travail on leur donne » explique Guy Lefrand « ou s’ils doivent rester chez eux ou pas« . Une réorganisation des services est à l’étude.

« Nous avons donné consigne à nos agents de ne pas ouvrir leur téléphone ou ordinateur professionnels« – Guy Lefrand

Cette attaque informatique confronte les services à des problèmes très concrets, par exemple la célébration des mariages. « Nous sommes en lien avec la procureure de la République et la préfecture pour voir si nous refaisons samedi des mariages à la main de manière à ce que les mariés puissent réaliser leurs engagements » explique Guy Lefrand. Il va falloir de toute façon s’armer de patience car retrouver l’intégrité du réseau et son fonctionnement pourrait prendre un temps, peut-être un mois.




Source: Attaque.noblogs.org