Novembre 13, 2021
Par Marseille Infos Autonomes
224 visites


Une très bonne nouvelle : vendredi 5 novembre dernier, un prisonnier du CRA (Centre de rétention administrative) de Marseille est parvenu à s’évader !

Malheureusement, 3 autres personnes de ce CRA qui ont tenté aussi de se faire la belle n’y sont pas arrivées. Elles sont passées en garde-à-vue, et l’une d’elles a été condamnée à 2 mois de prison avec sursis après une comparution immédiate.

Avec les deux évasions de mai dernier au CRA de Nîmes, ça fait plaisir d’apprendre que les CRA de Nîmes et de Marseille renouent avec leur réputation de passoires d’il y a quelques années, comme en 2013 quand au moins 17 personnes s’étaient barrées du CRA de Marseille, ou en 2017 quand au moins 14 avaient réussi à quitter le CRA de Nîmes alors que les keufs avaient installé des barbelés anti-évasion flambants neufs…

De nombreuses évasions hors d’autres CRA ont eu lieu aussi ces dernières semaines. Au CRA de Hendaye (pays Basque), au moins 1 personne est parvenue à prendre la fuite le 20 septembre et, deux jours plus tard, au CRA de Coquelles (près de Calais), 3 personnes se sont aussi évadées. Aux CRA 2 et 3 du Mesnil-Amelot (Île-de-France), les évasions ne s’arrêtent pas depuis cet été. À la fin du mois de juillet, alors qu’une révolte s’était déclenchée dans les deux CRA au même moment, plusieurs prisonniers ont réussi à s’évader par les toits. En août, après plusieurs tentatives manquées, plusieurs autres personnes réussissent à se faire la belle hors du CRA 2, suivies par 3 autres personnes qui s’évadent hors du CRA 3. Et ça continue : toute fin octobre et début novembre, au moins 4 personnes se sont évadées du Mesnil-Amelot.

Force à tou·te·s les prisonnier·e·s ! Bon courage et belle cavale aux personnes qui se sont évadées !

Infos :

1) sur les évasions à Nîmes en mai

2) sur les évasions collectives au Mesnil Amelot cet été

3) sur les évasions depuis septembre à Hendaye, Coquelles et au Mesnil-Amelot




Source: Mars-infos.org