Selon ce rapport annuel du FBI, les infractions motivées par un préjugé contre une communauté ethnique, religieuse, sexuelle ou autre, ont augmenté d’environ 26 % durant le quatrième trimestre (octobre-décembre) de 2016, c’est-à-dire autour de l’élection présidentielle du 8 novembre.

Par Monde Libertaire,
Source: http://monde-libertaire.fr/?article=Etats-Unis_:_les_chiffres_de_la_repression_raciste_et_sexiste