« C’est un mensonge! On n’a pas une police raciste en France, ça n’existe pas! Â» nous affirmait hier Christian Jacob (LR), avec une larme – de crocodile? – Ă  l’Ɠil
 Ben tiens! Et vlan! 9.000 racistes de plus Ă  la maison poulaga, Ă  ce stade lĂ  ce ne sont plus « quelques brebis galeuses Â» mec. En fait dans ce cas, « l’exception qui confirme la rĂšgle Â»â€Š se sont plutĂŽt les bons policier-e-s qui l’ont dĂ©noncĂ©, et qui vont prendre cher par la hiĂ©rarchie et les collĂšgues racistes! Et comme on dit: « ce n’est que la partie visible de l’iceberg Â»â€Š Quoique ceux-ci, ont pris des prĂ©cautions, puisque ce groupe Facebook – « FDO 22 unis Â» – est non seulement privĂ©, mais masquĂ©, et on y adhĂšre que sur invitation – comme les groupes djihadistes ou pĂ©dophiles. Quand je pense Ă  toutes les prĂ©cautions que nous devons prendre au quotidien pour ne pas se ramasser un procĂšs alors qu’on dĂ©nonce la vĂ©ritĂ©, c’est l’hĂŽpital qui se fout de la charitĂ©, sales hypocrites! Tiens, Ă  propos, oĂč sont les modĂ©rateurs de facedebouc qui te bloquent ton compte si tu publies « L’Origine du monde Â» de Courbet?

Voici quelques exemple de la fine prose de ces couillons racistes – qui au passage s’offusquent grassement qu’on fasse un procĂšs Ă  leurs collĂšgues du groupe « TN Rabiot Police Officiel Â» – , Ă  propos du gamin de 14 ans lĂąchement tabassĂ© par des flics au commissariat de Bondy :

« Bah voilĂ , il va rentrer dans le droit chemin. Car comme on dit, gentil n’a qu’un Ɠil » [
] « Fallait lui empĂ©guer les deux yeux, ça aurait fait un antivol » [
] « Bien fait pour sa sale gueule ! #Jesuistrottoir » [
] « Encore une bavure (des parents pour avoir chiĂ© ce connard) » [
] « S’il tout plĂ© missiou moi pas volor » [
] « Vu la tronche, c’est du rom de Serbie, ils en sont infestĂ©s dans les pays de l’Est. »

A propos du décÚs récent de Guy Bedos :

« Une merde de moins » [
] « Un mongole anti flics » [
] « Non, moi ça me rĂ©jouit, dĂ©solĂ© je ne peux pas m’en empĂȘcher. » [
] « gaucho de merde, le fils est pire » [
] « Il aimait surtout l’invasion des migrants en France »

Le policier – lui mĂ©rite d’ĂȘtre appelĂ© policier avec un grand P et pas « flic de merde Â» – qui a alertĂ© Streetpress se dit « Ă©cƓurĂ© » par ce qu’il a vu sur ce groupe. Mais aussi du racisme qu’il voit au quotidien dans les rangs de la police. « J’ai plein de collĂšgues dans les contrĂŽles qui disent : “Tiens, encore un bamboula” », s’indigne-t-il.


Article publié le 09 Juin 2020 sur Nantes.indymedia.org