Novembre 10, 2020
Par Attaque
277 views


Noticias de la guerra social / jeudi 5 novembre 2020

Le 16 octobre, autour de 21 heures, dans la commune de Estación Central [dans la banlieue ouest de Santiago ; NdAtt.], le chauffeur d’un bus de la Transantiago a été braqué avec des armes à feu et obligé à descendre. Des inconnu.e.s ont aspergé le bus d’essence, brûlant complètement le véhicule, à l’angle des rues Portales et Padre Hurtado.


Les pompiers sont arrivés rapidement et dans les environs ont trouvé des tracts disant : « Face à un nouveau pacte électoral. Violence révolutionnaire contre l’État/la prison/le capital. Attaque incessante contre les rouages de la machine du pouvoir ».

Ce fait a eu lieu quelques jours avant l’anniversaire de la révolte du 18 octobre, et à la veille du plébiscite pour une nouvelle constitution.




Source: Attaque.noblogs.org