Juin 6, 2022
Par Mondialisme.org
298 visites

On m’a demandé l’autre jour s’il était antisémite de traiter les propriétaires de « parasites ». A mon avis, mieux vaut éviter d’employer ce terme car il fait écho au langage de l’extrême droite et encourage une vision déformée du capitalisme.

Si l’on veut comprendre pourquoi ce mot, ainsi que d’autres termes ou expressions ambigus, peut être antisémite, il faut commencer par comprendre pourquoi ils risquent de poser problème – et quelles sont les hypothèses sous-jacentes qui les rendent équivoques, voire douteux. Cela permettra à vos interlocuteurs et interlocutrices de mieux saisir, à l’avenir, pourquoi certains éléments de leur vocabulaire politique peuvent être considérés comme antisémites et, espérons-le, d’éviter des pièges qui peuvent conduire à des accusations d’antisémitisme.

L’incapacité à comprendre ces arguments – et la relation entre l’antisémitisme, les critiques plus larges de la « finance et du capital industriel », et la personnification du Capital (ces deux derniers éléments étant couramment utilisés par l’extrême droite) – a souvent mis en difficulté des militants progressistes par ailleurs bien intentionnés.

PDF - 199.1 ko



Source: Mondialisme.org