Janvier 28, 2022
Par Union Communiste Libertaire (UCL)
163 visites

En moins d’une centaine de pages, Alain Bihr fournit tous les outils pour comprendre les mécanismes à l’œuvre derrière la pandémie, mais aussi les arguments pour démonter les politiques sanitaires criminelles et se doter d’un programme de sortie de crise.

La pandémie a rappelé que la santé est d’abord un bien public que l’on ne peut gérer à l’échelle de l’individu. La bourgeoisie s’est évertuée à nier cette évidence par la privatisation du système de santé. Résultat, la gestion de la crise a nécessité de piétiner les libertés individuelles. Des politiques erratiques, ballottées par la tension entre la nécessaire reproduction de la force de travail et l’impératif d’accumulation immédiate de profits, ont abouti à des «  vagues  » successives de contaminations.

Face à l’échec du travail de conviction en faveur de la vaccination, le gouvernement a choisi d’instaurer le «  pass sanitaire  », un système pervers d’incitations socio-économiques diverses inspiré directement par le néolibéralisme. La combinaison d’une extension du procès de production capitaliste à échelle mondiale et d’une forte persistance des États-nations aboutit à une contradiction insoluble.

La pandémie a été gérée par les États, qui se sont écharpés pour obtenir des masques et dont les plus riches retardent l’impérative vaccination des pays les plus pauvres.

Fruits d’une transmission de l’animal à l’humain, les maladies émergentes comme le Covid-19 sont favorisées par la destruction de l’environnement et par l’intensification des échanges. Ce qui promet de nouvelles pandémies.

Enfin, Bihr nous propose trois scénarios plausibles pour la sortie de crise ainsi qu’une série de mesures révolutionnaires menant à une socialisation du système de santé et de l’ensemble de la production, déjà en germes dans de multiples pratiques de solidarité. Une belle occasion de se souvenir que le communisme est le choix de la vie.

Mathis (UCL Grand-Paris sud)

  • Alain Bihr, Face au Covid-19. Nos exigences, leurs incohérences, Syllepse, 2021, 98 pages, 5 euros.



Source: Unioncommunistelibertaire.org