Janvier 27, 2022
Par Dijoncter
259 visites

Le 25 janvier, le président d’une association franc-comtoise de défense des gens du voyage a porté plainte contre Zemmour suite à un discours prononcé il y a quelques jours.

Nous reprenons ici l’article de l’excellent média bizontin Radiobip.fr.

Ce 22 janvier 2022, Eric Zemmour était à Cannes pour un meeting qui avait comme but annoncé, « l’appel à l’union des droites ». Comme à son habitude, le candidat à la présidentielle a abordé les sujets qui lui sont chers : « la racaille », « les étrangers », « les assistés », mais cette fois-ci, il a souhaité parler aussi des « gens du voyage ». Sous les applaudissements d’un auditoire déjà acquis, il a fait cette déclaration :

“Je renforcerai le pouvoir des maires contre les occupations illégales des terrains public, par les gens du voyage. Pour cela, je doublerai les amendes. J’imposerai la saisie de véhicules des délinquants et j’exigerai le recours automatique à la force publique dans les 72 heures”

Suite à cette déclaration, Rémy Vienot, président de l’association “Espoir et Fraternité Tsigane de Franche-Comté” et Médiateur Romed certifié par le Conseil de l’Europe, avec Milo Delage, président de l’association « France Liberté Voyage » ont porté plainte contre Zemmour pour haine raciale ce Mardi 25 Janvier. Appuyés par le syndicat UDAF ( L’Union défense active des Forains) , ils comptent porter l’affaire devant les tribunaux, pour condamner (à nouveau) Eric Zemmour pour injure raciale.

L’annonce de la plainte a été faite sur le compte TikTok de l’association bisontine.

Pour contacter l’association :

https://www.tiktok.com/@lesgensduvoyagedebesak?lang=fr

https://www.facebook.com/Les-Gens-Du-Voyage-De-Besan%C3%A7on-579898545397382/




Source: Dijoncter.info