Mars 19, 2021
Par Sans Nom
361 visites

traduit de l’italien de malacoda, 18 mars 2021

Depuis quelques jours, Claudio Lavazza a été transféré à la prison de Nanclares de la Oca (au pays basque). A présent, selon les normes habituelles anti-covid, il se trouve en isolement post-transfert, et on ne peut donc pas encore savoir dans quelle section (modulo) il sera assigné.

L’adresse pour lui écrire est la suivante :

Claudio Lavazza
C. P. de Araba / Alava
Camino Portillo San Miguel 1
01230 Nanclares de la Oca (Alava)
Spagna — España

En 1996, trois anarchistes et un réfractaire sont arrêtés au cours d’un braquage à Malaga. Dans la fusillade qui suit, deux flics trouvent la mort. Claudio Lavazza est condamné à 49 ans, tandis que les autres prennent 48 ans (pour deux autres) et 3 ans. De plus, la cour d’appel de Malaga, en 1999, a condamné Claudio et deux autres compagnons (condamnés également pour le braquage) à 11 années de taule par personne pour une incursion dans le consulat italien, toujours à Malaga, survenue en décembre 1996. A cette occasion, le vice-consul fut retenu par trois personnes masquées qui envoyèrent un message en solidarité avec les anarchistes arrêts pour l’opération «Pontelungo» (soit le procès Marini intenté contre des dizaines et dizaines d’anarchistes), avant de s’enfuir après avoir soustrait des passeports et de l’argent.

Claudio a d’autres condamnations pendantes dans l’Etat français et celui italien, liées à ses années de lutte et de clandestinité dans différents pays : à la fin des années 70, il prit part à la lutte révolutionnaire en participant notamment aux Proletari Armati per il Comunismo (Prolétaires armés pour le communisme), avant de se rapprocher des idées anarchistes au cours de sa longue mise au vert. En novembre 2019, il a été condamné à 10 ans de prison pour un braquage advenu à Saint-Nazaire le 4 juillet 1986. En 2012, il a publié un livre autobiographique intitulé « Ma peste de vie« .




Source: Sansnom.noblogs.org