Après plusieurs mois d’absence, la chronique des errances urbaines est de retour. Au programme : mouvement Black lives matter, assassinats politiques, clitoris, rixes aux Grésilles, et toujours de la bétonisation et de la très légitime haine anti-flics.

Après plusieurs mois d’absence, la chronique des errances urbaines est de retour.

Alors que s’est-il passé sur les murs dijonnais ces derniers mois ? Un paquet de trucs, donc pour vous épargner un inventaire à la Prévert interminable on va se limiter à notre discipline reine : le graffiti, aggrémenté de quelques fresques et pochoirs. Si vous voulez retrouver les « cortèges de fenêtres » du confinement un article ici leur a déjà été consacré, et vous pouvez retrouver les derniers collages féministes sur la page facebook du collectif Collages féministes Dijon.

Black Lives Matter

JPEG - 390.2 ko

JPEG - 970.8 ko

JPEG - 920.1 ko

JPEG - 643.1 ko

Le 25 mai 2020 à Minneapolis, George Floyd est mort étouffé par un policier qui lui comprimait la trachée avec son genou. La scène, filmée puis largement diffusée sur les réseaux sociaux est glaçante. Autour du meutrier, aucun de ses collègues ne s’inquiète des cris de la victime « I can’t breath » (je ne peux pas respirer) qui ne survivra pas à son interpellation. Cette video faisant une nouvelle fois la démonstration de la violence et du racisme des policiers a déclenché un vent de colère dans tous les États-Unis et au-delà. Des manifestations ont eu lieu dans 2000 villes à travers le monde, et des émeutes ont éclaté dans la plupart des grandes villes américaines.

Deux mois plus tard le mouvement reste vivace, notamment à Portland où des émeutes ont encore eu lieu récemment pour s’opposer à l’occupation de la ville par les troupes fédérales.

JPEG - 693.9 ko

JPEG - 1.2 Mo

Black lives matter a trouvé un écho en France où les violences policières racistes sont dénoncées depuis de nombreuses années par des collectifs constitués par les proches de victimes. Le plus médiatique de ces collectifs est celui réclamant justice et vérité pour Adama Traoré.

C’est à l’appel de ce collectif que les manifestations antiracistes les plus massives depuis plusieurs décennies ont été organisées, les 2 et 18 juin dernier à Paris, ainsi que le 18 juillet à Beaumont-sur-Oise. À Dijon une manifestation réunissant des centaines de personnes a eu lieu le 9 juin.

JPEG - 588.3 ko


La police (tout le monde la déteste)

Du ACAB à toutes les sauces, et même quelques variantes.

JPEG - 665.5 ko

JPEG - 567.8 ko

JPEG - 745.9 ko

JPEG - 286 ko

« All Cops Are Targets » (tous les flics sont des cibles). Accessoirement c’est aussi l’acronyme de l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture, qui dénonce régulièrement les violences policières :

Maintien de l’ordre : à quel prix ?

Violences policières : brisons le silence

JPEG - 1 Mo

JPEG - 1.1 Mo

JPEG - 876.4 ko

« Je rêve que [le commissariat de la place] Suquet brûle »

JPEG - 896.4 ko


Bety Vive

JPEG - 207.8 ko

La défenseure mexicaine des droits humains Bety Cariño Trujillo et l’observateur finlandais des droits humains Jyri Antero Jaakkola ont été tués par balle le 27 avril 2010 dans l’État d’Oaxaca (sud du Mexique). Les deux militant·e·s faisaient partie d’un convoi humanitaire qui cherchait à gagner San Juan Copala, un village isolé de la communauté indigène triqui qui s’était déclaré autonome, pour y distribuer de la nourriture et des médicaments et y recueillir des informations sur la situation des droits humains. [1]

Pour leur rendre hommage, un collectif et la famille de Bety appelaient « les artistes, les poètes, les musiciens, les danseurs à s’exprimer de multiples façons ». Cette fresque a été réalisée pendant le confinement sur une des façades de l’espace autogéré des Tanneries.


Béton

JPEG - 928.5 ko

On bétonne toujours autant à Dijon (ici sur le chantier du quartier de l’Arsenal).

Heureusement à Dijon comme Besançon ca ne se passe pas toujours comme le veulent les bétonneurs…

JPEG - 163.1 ko

Vu dans les nouveaux jardins de l’Engrenage, avenue de Langres.


Grésilles

JPEG - 328 ko

JPEG - 39.9 ko

Que vous habitiez dans le quartier ou que vous ayez subi le matraquage médiatique et les indécentes tentatives de récupération politique vous avez forcément entendu parler de l’arrivée aux Grésilles de plusieurs centaines de Tchéchènes venus intimider des habitants du quartier qui avaient frappé un jeune ressortissant de leur communauté.

Mais que viennent faire ces graffiti dénonçant la complicité de la police et du préfet dans cette sombre histoire de guerres de gangs sur fond de traffic de drogue nous direz vous ? C’est que la description médiatique des faits n’est pas toujours fidèle à la réalité (ce n’est rien de le dire), ou du moins à la version des faits tels que les ont vécus les habitants du quartier.

Pour en savoir plus :

Solidarité avec les habitant·es des Grésilles

Manifestation des Grésilles : « Après l’abandon du Préfet, on veut sa démission »


Clitoris

JPEG - 1.1 Mo

Seul organe du corps humain entièrement dédié au plaisir avec ses 8000 terminaisons nerveuses (contre 6000 pour le pénis), érectile et long de 10 à 13 cm (contre 13 à 16 cm pour le pénis) [2], le clitoris est pourtant fort méconnu, invisibilisé qu’il est face aux représentations phalliques omniprésents.

JPEG - 56.6 ko

La diffusion des connaissances sur ce fascinant organe est pourtant une des clés pour mettre fin à l’une des criantes inégalités entre les hommes et les femmes : l’inégalité face au plaisir sexuel. 36% des femmes n’auraient pas régulièrement d’orgasmes lors des rapports sexuels hétéros (contre 5% des hommes) [3].

Mais tout ca n’est pas très catholique n’est-ce pas ?


De la visite chez la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X

Les catholiques intégristes de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X ont reçu de la visite devant leurs locaux de la rue Pierre Thévenot à Dijon pendant le nuit du 4 au 5 juin.

C’est pas du Rembrandt, mais reconnaissons l’efficacité de la méthode.

JPEG - 90.2 ko

JPEG - 121.5 ko

JPEG - 109.5 ko

JPEG - 984.8 ko

JPEG - 735.3 ko


En vrac

JPEG - 855.7 ko

JPEG - 936.5 ko

JPEG - 59.3 ko


JPEG - 486.2 ko


Article publié le 02 Août 2020 sur Dijoncter.info