Octobre 2, 2019
Par Indymedia Nantes
323 visites


J’ai été desarçonné d’apprendre que moi musulman, j’étais pire qu’un nazi. C’est Eric Zemmour qui le dit au sein de ce qu’il est convenu d’appeler la Convention des droites. Eric Zemmour y a développé un discours qui rappelle furieusement les heures sombres de notre histoire. 

Lorsqu’on entend le sinistre polémiste qui va d’ailleurs officier à nouveau sur CNews, on comprend très vite que les musulmans vont être la cible d’attaques tous azimuts mais la haine et l’intensité que l’intellectuel y met dans son discours pour assassiner cette communauté fait tout simplement froid dans le dos. On peut dire sans exagérer qu’Eric Zemmour nous a fait revivre les années 30 avec tout ce qu’elles comportent de désagréable lorsqu’on aborde le souvenir de cette période. 

“Le nazisme était raide et intolérant mais de là à le comparer à l’islam”. Comprenne qui voudra mais le musulman lambda lui a bien compris par cette phase qu’on lui a imputé tous les maux de la société (délinquance, chômage, précarité, terrorisme…). Un cap à bien été franchi en France et le discours d’Éric Zemmour ce samedi 28 septembre en est une parfaite démonstration. 

Cette démonstration du musulman indésirable tient aussi dans le silence vertigineux de la classe politique donnant ainsi au proverbe “qui ne dit mot consent” tout son sens. Le CSA brille quant à lui de mille feux par son absence en tant qu’arbitre de l’audiovisuel. La justice non plus n’a pas l’air préoccupée par l’envolée lyrique du diffuseur de haine sur nos ondes. 

Le pacte républicain est déjà à l’agonie et c’est un miracle qu’il tienne encore debout mais piétiner aussi ouvertement et de façon aussi décomplexée la communauté musulmans aura un prix qu’il faudra payer. Rien d’étonnant que la deuxième et troisieme génération issues de l’immigration rejettent le drapeau français, sa culture, sa civilisation et son histoire à l’écoute d’un discours pétri d’une haine aussi aveugle que féroce. 

Ce discours que la chaîne LCI à jugé bon de retransmettre en direct sans même reconnaître son erreur ouvre la voie à une chasse aux musulmans dont les conséquences risquent bien de nous plonge dans les bas-fonds, les très-fonds de la médiocrité humaine. La France ne retrouvera jamais son honneur perdu.

https://blogs.mediapart.fr/wael-mejrissi/blog/300919/eric-zemmour-compare-islam-et-nazisme-dans-lindifference-et-en-toute-impunite

Voir aussi du même auteur :

Souhaitons la bienvenue à Eric Zemmour, bientôt sur CNews

Nous avons un très bel exemple d’un deux poids deux mesures comme le paysage audiovisuel aime nous en offrir. On apprend de sources concordantes qu’Eric Zemmour va retrouver ses aises sur Cnews (anciennement itélé) en tant que polémiste. 

Eric Zemmour, un décérébré qu’on ne présente plus tant les théories haineuses qu’il diffuse sur toutes les ondes ont marqué les esprits aurait donc les faveurs de la chaîne d’information continue alors que ce dernier a été définitivement condamné pour incitation à la haine raciale. Son pourvoi devant la cour de cassation ayant été rejeté. définitivement par la cour de cassation qui a rejeté pour incitation à la haine raciale. Un pseudo intellectuel qui traîne avec lui un joli trophée judiciaire, c’est çà qu’on aime justement à la télé. Une personne mediatique qu’on présente comme un intellectuel et qui déjecte la haine du musulman, de l’islam, des migrants et de tous les attributs culturels et cultuels afférant à cette communauté alors que celle-ci souffre déjà beaucoup de discriminations en tous genres que ce soit à l’embauche, au logement etc.  […]

Et l’article de l’UJFP :

Islamophobie et négationnisme : l’ignoble tour de force d’Eric Zemmour

Tout le gratin des névrosé.e.s du « grand remplacement », de l’« inversion de la colonisation » et de « l’extermination de l’homme blanc hétérosexuel catholique » s’est donné rendez-vous à Paris ce samedi, à l’initiative de Marion Maréchal-Le Pen, organisatrice de la première « Convention de la droite » [*]. Au programme, les obsessions habituelles : immigration, islam et dissolution de l’identité virilo-nationale.

À l’aise comme un poisson dans les eaux croupies des droites extrêmes, Éric Zemmour, le médiacrate au racisme encore récemment avéré, s’est fendue d’une intervention particulièrement odieuse – et particulièrement applaudie –, dont une petite phrase prononcée sur le ton du bon mot nous a heurté plus encore que toutes les autres : « Le nazisme est parfois un peu raide et intolérant, mais de là à le comparer avec l’islam… ».

Il fallait le voir jubiler à l’avance, certain de son effet sur une foule acquise à ses thèses nauséabondes. Il ne s’est d’ailleurs pas trompé : l’audience l’interrompit par un rire unanime. Rien, dans cette phrase, ne prête pourtant à sourire. L’islam, religion et culture partagées par des millions de femmes, d’hommes et d’enfants dans ce pays, est assimilé à l’idéologie la plus meurtrière du XXème siècle. Celui là-même qui vient d’être condamné pour islamophobie continue de cracher au visage de tou.te.s les Musulman.e.s de France, relayé d’ailleurs en toute tranquillité par des chaînes d’information continue.

À y regarder de plus près, nos concitoyen.ne.s de religion ou de culture musulmane ne sont pas les seul.e.s que Zemmour insulte. Ce genre de comparaison vulgaire et haineuse participe d’une relativisation de la violence antisémite constitutive de l’idéologie nazie, et par là même des soubassements de la destruction des JuifVEs d’Europe, ce qui relève sans équivoque du négationnisme le plus crasse. Cette phrase, et plus encore son acceptation enthousiaste, est l’illustration manifeste que l’islamophobie et l’antisémitisme sont les revers d’une même pièce, et que toutes les formes de racisme font système, rendant illusoire la prétention de lutter contre l’une sans s’attaquer à toutes les autres.

L’UJFP condamne la malice détestable de cette phrase qui trivialise le nazisme pour mieux discréditer l’islam, réussissant l’ignoble tour de force de joindre le négationnisme à l’islamophobie. Honte à Zemmour !

http://www.ujfp.org/spip.php?article7398




Source: Nantes.indymedia.org