Mobilisation contre l’invasion turque du Rojava

Depuis l’attaque du régime turc sur le Rojava mercredi 9 octobre, la communauté kurde a organisé de nombreuses actions à Marseille. Le mardi 8 un rassemblement était organisé devant la Préfecture et le Consulat américain, suivi le lendemain d’un rassemblement devant le bureau marseillais du Parlement européen l’après-midi, et d’une marche au flambeau dans le centre-ville le soir. [1] Le jeudi, iels étaient plusieurs centaines à défiler depuis la rue de la République jusqu’à la Préfecture, [2] et samedi, plusieurs milliers à prendre la rue. Un nouveau rassemblement devant le bureau marseillais du Parlement européen avait lieu lundi 14. [3] Retrouvez les actions à venir ici.

Procès, prisons

Lundi 14, quatre personnes ont réussi à s’évader du fourgon pénitentiaire qui les ramenait aux Baumettes depuis le tribunal.

Actions en bref

5000 personnes, selon la CGT, ont pris la rue mardi contre le projet de loi sur les retraites, pour un « tour de chauffe avant un grand mouvement annoncé pour le 5 décembre ». [4]

Mercredi, ce sont les minots de St Just qui sont une fois de plus allé manifester devant le Conseil Départemental pour l’accès à leur droits. Ironie cruelle, non content de ne pas remplir ses obligations de prise en charge des mineurs le département est allé jusqu’à plaider qu’il ne portait pas de préjudice grave aux mineurs car « dans cet établissement [le squat du 59 St Just], le migrant bénéficie d’un accueil raisonnable, avec nourriture, vêtements et d’un accompagnement éducatif par les bénévoles. » [5] Prochain rendez-vous le jeudi 17 au TGI !

En marge du week end anniversaire du début des travaux de la Plaine, la branche marseillaise appelait à la construction d’un « village sauvage » le vendredi 11 quelque part à Marseille, avec du mobilier récupéré dans la rue. Mais, l’action, organisée sur la Plaine côté Poste a tourné court quand un groupe de CRS a débarqué accompagné d’un camion des encombrants de la Métropole, la plupart des objets amenés pour une deuxième vie de résistance y finissant promptement. Heureusement le barbecue offensif de la Maison du Peuple échappa à cet excès de zèle peu courant des services de la voirie. Sur la « semaine de la rébellion » à Paris, lire la Lettre ouverte aux militant·e·s d’Extinction Rebellion par Désobéissance écolo Paris, le comité Adama, ACTA, Cerveaux non disponible…

Samedi, selon La Provence, une soixantaine de militant.es d’ATTAC ont bloqué pendant 30mn l’accès à une station service Total sur Sakakini pour « dénoncer l’évasion fiscale de la multinationale ». Toujours selon La Provence, une quinzaine de militant.es de l’association Vegan impact ont manifesté devant la boucherie de Notre-Dame du Mont.

Dimanche, un rassemblement en soutien au peuple irakien était organisé aux Réformés.

Grèves en cours

Depuis jeudi 10, « des postiers de Saint-Henri (16e) et de la commune voisine du Rove sont en grève reconductible ». Ils organisaient un rassemblement lundi 14« devant les locaux de La Poste à Saint-Henri pour protester contre un projet de réorganisation qui doit être mis en place au début de l’année prochaine. « La direction de La Poste, dans son souci constant de ’restructurer’, va encore une fois porter atteinte aux conditions de travail des agents et à la qualité de service rendu aux usagers », déplore la CGT dans un communiqué. » [6]


Article publié le 16 Oct 2019 sur Mars-infos.org