Claude François Pardigon, né le 14 novembre 1826 à Salons, étudiant en droit à Paris, participe à la révolution de (février) 1848 et surtout aux journée de juin, arrêté rue Saint-Jacques, emprisonné aux Tuileries, blessé place du Carrousel au cours d’un transfert, libéré en août, condamné à la déportation après la journée du 13 juin 1849. Les deux parties de ce récit ont été publiés dans le journal Le Peuple de Julles Valles en 1869, extrait du livre de Pardigon, Épisodes des journées de juin 1848, paru à Londres (…)


Vieilleries