Hello world,

Voici la 1ère Newsletter de la Courgette!

Avez-vous déjà vu notre site internet (agenda local particulièrement intéressant)?
https://libreto.sans-nuage.fr/la-courgette

On diffuse aussi des infos via des médias indépendants comme manif-est.info.

Vous pouvez toujours nous écrire à [email protected]@@riseup.net et demander à être ajouté-e à la liste de diffusion. N’hésitez pas à partager!

On va faire COUR – petit récap de la situation:

Le squat de la Courgette existe depuis le 4 mai 2019, depuis qu’une bande de 20 étudiant-e-s d’Epinal ont trouvé urgent d’agir en investissant un espace abandonné depuis maintenant 35 ans. Le projet est resté en «sous-marin» jusqu’au 11 octobre, jour où quelques futs de bière en préparation à la Crémaillère nous ont trahis. Aujourd’hui, le lieu mêle mode de vie alter et projets associatifs; nous sommes 4 habitant-e-s, et nous continuons à croire que notre initiative est totalement légitime.

La situation, la voilà. Depuis la découverte du lieu par les flics, les rencontres «officielles» se sont multipliées: audition libre, rencontres avec l’adjointe puis deux fois avec le Maire pour cerner leurs attentes et leur stratégie. La réponse est plutôt soft pour l’instant vu qu’on tient encore debout, mais on n’est jamais à l’abri d’une opération coup de poing énervée. Pour elleux, la «solution» consiste à ce que nous restions dans les locaux de la Courgette jusqu’à l’ouverture – prétendument fin janvier, alors que le projet a déjà un an de retard – d’un local associatif de 600m² proche du Centre-Ville d’Epinal. Ce local rassemblerait déjà sept associations d’Epinal et témoigne d’une philosophie similaire à la nôtre («un lieu où tout est possible […] qui ressemble aux acteurices»). Iels veulent également qu’on régularise notre situation (création de l’asso 1901, assurance, payer les charges, etc).

Cela sent la Happy End, à moins que le collectif de la Courgette ne choisisse la résistance aux « normes », les mêmes qui pour l’instant détruisent à peu près tout et empêchent les initiatives en dehors du système procédurier et marchand. En effet nous avons besoin de liberté et de spontanéité dans nos actions et nous pensons que d’attendre l’approbation des représentant-e-s locaux pour avoir un local, des moyens, ou du soutien n’est pas une solution; au contraire, cela constitue souvent un frein. La Courgette est un lieu où l’on grandit, où l’on cherche également une forme d’autonomie matérielle. Que ce soit pour l’alimentation (récupération des invendus), le logement (sobriété relative, DIY, habitats légers…), le déplacement (auto-stop, boycott des plateformes lucratives), … nous devons nous réapproprier nos habitudes, en finir avec la surconsommation, et déconstruire les normes diffusées par ce système répressif. A bas le patriarcacat, à bas la dictature capitaliste.

Nous continuons la discussion avec la Mairie – qui nous rabâche de nous lancer dans les démarches de régularisation. Par exemple, nous leur avons demandé il y a peu si la commune avait un bien semblable à la Courgette pour nous permettre de développer en toute liberté nos projets, ou un terrain constructible, un bout de forêt, où développer unvillage avec des cabanes, un potager, …

Tout est déjà présent, les financements ne manquent pas, les mains et les têtes pour entreprendre également: connectons-les. Chacun-e peut participer à son niveau à l’aventure, n’hésitez pas à vous rapprocher de nous d’une manière ou d’un autre! Que vous soyez musicien-ne-s, en
voyage, habitant-e-s d’Epinal et des environs, photographe animalier, … la Courgette est un lieu d’échanges, de rencontres, un lieu à préserver.

Ça en GETTE, non ? – comment nous aider:

– Ateliers, rencontres, Koncert’ves (les infos sont données par le bouche à oreilles – restez informé-e-s), soutien aux luttes et projets alter, infokiosque, missions récupération, la Courgette est un lieu de gratuité où il fait bon vivre (excepté la fraicheur en ce moment, sans chauffage) et où nous apprenons ensemble à déconstruire ces schémas de pensée qui nous piègent dans une vie toujours plus digitale et déconnectée des réalités de la nature. Nous apprenons ici à mieux se respecter soi et les autres, à envisager le travail différemment et hors du cadre marchand, à faire par nous-mêmes, en profitant pour l’instant de tous les rebus de la société que nous dénonçons. Nous espérons faire de ce lieu un laboratoire de nouvelles expériences, et participer à la construction d’un nouveau monde, avec de nouvelles règles pour le bien de tous les êtres vivants sur Terre. Ça vous intéresse? Venez voir ce qui s’y passe!

– Comment nous aider et prendre part aux projets? Vous pouvez nous rendre visite au 12, quartier de la Magdeleine, participer aux soirées et événements organisés à la Courgette ou à Épinal en vous tenant au courant sur l’agenda local du site ou via la boîte mail; donner vos biens dont vous ne vous servez plus et qui peuvent profiter à un usage collectif (terrain ou espace à prêter, outils, textiles, matériels divers, consommables, etc.); vous informer sur la précarité, la misère, la technologie dévastatrice. Vous pouvez également nous rejoindre quand vous voulez, pour une durée indéterminée dont nous pouvons discuter ensemble, pour participer à des chantiers collectifs (construction d’un plancher et d’un escalier pour une mezzanine, installation de couvertures pour réduire les volumes, changement des joints des fenêtres, etc.) et/ou entreprendre des projets qui nécessitent de la place et qui vous/nous tiennent à cœur.

– En ce moment: Atelier permanent, construction d’un plancher traditionnel sur une mezzanine de 30 m². Noël et les fêtes de fin d’année = des mobilisations qui continuent contre la consommation abusive à cause des convenances/tradition durant ces fêtes.

Si vous avez besoin d’espace (300 m², 6m sous plafond), de matériel (petit outillage, ressources diverses), de mains fortes, de conseils (ouverture d’un squat à Epinal, contacts), de soutien, …

Go go go: [email protected]@@riseup.net

A bientôt pour les prochaines news,

La Courgette


Article publié le 11 Déc 2019 sur Fr.squat.net