1905 : A Marseille, mort de Louise Michel, ’militante anarchiste et héroïne de la Commune’ dans un hôtel du boulevard d’Athènes, où elle se trouvait après un meeting.

1911 : Sur l’Île d’Elbe, début de trois jours de funérailles de l’anarchiste italien Pietro Gori. Des milliers de personnes assistent à l’événement.

1967 : A Shangai, alors que la révolution culturelle maoïste bat son plein, des ouvriers et étudiants s’emparent de la ville et proclament la Commune, sur l’inspiration de la Commune de Paris. Elle finira elle aussi dans le sang de milliers de personnes.

1972 : En Angleterre, le gouvernement décide l’état d’urgence après le début de la grève des mineurs.

1977 : A Gortnacarrow en Irlande du Nord, un soldat de l’armée britannique décède dans l’explosion d’une bombe posée par l’IRA.

1985 : A Torvaianica (Rome), les Brigades Rouges abattent de six coups de feu un agent des noyaux de l’antiterrorisme, Ottavio Conte.

1987 : A Enniskillen en Irlande du Nord, un officier du Royal Ulster Constabulary (RUC) est tué lorsqu’une bombe à retardement de l’IRA explose au passage de sa patrouille.

2013 : A San Pablo (Veraguas) au Panama, les populations indigènes affrontent la police pour tenter d’empêcher l’implantation d’une centrale électrique sur des terres expropriées aux paysans locaux.

  • A Saint-Jacques-de-Compostelle, des émeutes ont lieu dans la soirée en réponse à l’arrestation d’un militant de l’organisation Resistencia Galega.

2015 : A Tocatlán au Mexique, les habitant-e-s du quartier incendient une voiture de police pour empêcher l’arrestation arbitraire d’un ex-candidat à la présidentielle du Parti des Travailleurs.


Article publié le 09 Jan 2020 sur Mars-infos.org