Juin 8, 2016
Par Marseille Infos Autonomes
177 visites


1884 : A Lyon, parution du premier numéro du journal “Le Droit Anarchique“.

1886 : A Londres se déclenche une émeute des sans-emploi.

1902 : A Valencia en Espagne, parution du premier numéro du journal “El Corsario“, qui fait suite au journal anarchiste-féministe “La Humanidad Libre“.

1913 : A Ancona en Italie, parution du premier numéro du journal de propagande anarchiste “Volontà“.

1942 : A Valencia, les franquistes fusillent l’anarchiste José Pellicer Gandia. L’éphéméride anarchiste nous dit ceci : “Militant anarchiste et anarcho-syndicaliste, combattant de “La colonne de Fer”. Il est né le 28 avril 1912 à Valencia (Espagne). Dactylographe, il adhère en 1932 à la C.N.T. Partisan de l’action directe, il pratique des “expropriations” pour financer le mouvement. Arrêté et emprisonné à Valencia, il parvient à s’évader (après avoir creusé un tunnel). Dès l’annonce du putsch militaire, le 19 juillet 1936, il prend part à la formation de la fameuse “Colonne de Fer”, qui part se battre sur le front de Teruel. Fin octobre 1936, il est blessé à Valencia, dans des combats opposants anarchistes et communistes (après l’assassinat d’un milicien de la C.N.T par ces derniers). En mars 1937, la colonne est militarisée (83° brigade mixte), Pellicer est nommé commandant, puis de nouveau blessé. Il est emprisonné quelques mois à Barcelone par les communistes. Libéré le 31 août 1937, il est nommé chef d’un bataillon. Après la défaite des républicains il est arrêté et détenu avec Juan Peiro. Le 26 mai 1942, il est condamné à mort par le tribunal militaire de Valencia.

1949 : Parution de 1984 de George Orwell.

1962 : A Madrid, la section intérieure (Defensa Interior) de la Fédération Ibérique des Jeunesses Libertaires (FIJL) fait sauter une succursale de la Banque Populaire d’Espagne, liée à l’Opus Dei, en pleine dictature franquiste.

1972 : Au Vietnam, raid aérien au napalm des forces sud-vietnamiennes soutenues par les Etats-Unis contre le vilage de Trảng Bàng, où la photo de la fillette brûlée est prise et fera le tour du monde.

1976 : A Gênes, les Brigades Rouges exécutent le procureur général de la République Francesco Coco, première action de leur campagne de ’désarticulation politique et militaire des structures de l’État’. C’est la première action meurtirère intentionnelle des BR.

1977 : A Rome, le Commando Communiste Ulrike Meinhof incendie un centre BMW.

1999 : En Iran, des milliers d’étudiants descendent dans la rue, participant aux plus grandes manifestations contestataires depuis la “Révolution”.

2015 : A Hanhikivi Cape en Finlande, une pelleteuse est détruite sur le site de construction d’une centrale nucléaire. Deux semaines plus tard, de nouveaux sabotages ont lieu.




Source: