Mai 6, 2016
Par Marseille Infos Autonomes
3 visites


1829 : Invention de l’accordéon.

1877 : Au Nebraska aux Etats-Unis en pleine conquête de l’Ouest, l’un des plus grands chefs des natifs américains, Crazy Horse, est contraint de se rendre avec les Sioux Oglala face aux troupes américaines.

1913 : Mort à Volos de l’anarchiste grec Alexandros Schinas, qui abattit le roi Georges Ier de Grèce d’un coup de revolver le 18 mars à Thessalonique. On retrouve Alexandros mort au pied d’un commissariat de police, défenestré comme l’ont aussi été les anarchistes Andrea Salsedo le 4 mai 1920 aux USA ou Giuseppe Pinelli le 15 décembre 1969 à Milan.

1921 : A Palerme, sortie du numéro 1 du journal Il Vespro Anarchico, organe de correspondance des anarchistes Sicilien-ne-s.

1937 : A Barcelone, les combats de Mai 37 continuent entre staliniens (aidés par la police et les nationalistes) d’un côté et anarchistes et militant-e-s du POUM (Parti ouvrier d’unification marxiste) de l’autre, après que les staliniens aient tenté de s’emparer de la Central Telefonica occupée depuis le début par les anarchistes.

Ces jours-là, nous n’avons pas seulement formulé les consignes générales, mais aussi, dans nos tracts et nos journaux, les moyens pratiques pour les réaliser : la formation de comités de quartier sur la base du Front Ouvrier Révolutionnaire POUM-CNT-FAI. Mais à la différence de la direction du POUM, nous dénoncions en permanence la direction réformiste de la CNT-FAI. Les évènements de mai nous ont également chacun trouvé à notre place, c’est-à-dire sur les barricades, avec les ouvriers révolutionnaires de Barcelone contre les chiens du Capital : les stalinistes. Certains sur les barricades du POUM sur les Ramblas, d’autres sur les barricades de la CNT, dans la maison CNT-FAI.

1941 : En URSS, Staline devient chef du gouvernement, achèvant de liquider la Révolution. Ses purges internes et les traités de non-agression avec l’Allemagne nazie, couplées à ses vélléités impérialistes d’après-guerre et la forme de gouvernement autocratique feront de la Russie stalinienne la plus grande expression du capitalisme d’Etat.

1968 : A Paris, Mai 68 a commencé depuis quelques jours. Une grande manifestation de solidarité avec les arrêtés du 3 mai a lieu, malgré une interdiction préfectorale et la clôture des universités. La manifestation se transformera très rapidement en immenses affrontements, de grande barricades sont dressées dans les rues et les combats continuent jusqu’au milieu de la nuit. Plus de 600 blessées, 422 arrestations. Le gouvernement décide l’état de siège. Le logo de l’article illustre cette journée.

1975 : A Rome, les Nuclei Armati Proletari (NAP) enlèvent le juge Giuseppe Di Gennaro (il sera libéré cinq jours plus tard).

JPEG - 6.7 ko
“Juges, prenez garde. NAP”

1982 : Un pylône de Haute Tension est détruit par une explosion à Foisches dans les Ardennes. Revendiqué ’Vireux Vivra’, en référence aux luttes des sidérurgistes.

1998 : A Pampelune, ETA abat Tomás Caballero, conseiller et porte-parole municipal d’Aragon.

2001 : En Espagne, ETA abat le président d’Aragon du parti de droite au pouvoir (Partido Popular).

2007 : En France, Sarkozy est élu Président de la République. Des dizaines de milliers de personnes descendent dans la rue à cette annonce, donnant lieu à des manifestations sauvages et des émeutes dans plusieurs villes, notamment en région parisienne.

2012 : – A Santiago du Chili, la ’Cellule Tortuga – Fédération Vengeance Fania Kaplan’ fait sauter une Banque de l’État.

- En France, le “camarade” François Hollande est élu Président. Des cris de joie (qui s’atténueront bien vite) accueillent cette nouvelle, avant tout parce que Sarkozy est écarté du pouvoir.




Source: