Juin 30, 2016
Par Marseille Infos Autonomes
25 visites


Le 30 juin, on s’énerve dans l’éphéméride des luttes. Le record de 1977 reste encore à faire tomber, quand bien même l’été rend tout plus difficile. Mais de toute façon, la fin du capitalisme et la naissance de l’anarchie est déclarée à Paris.

1520 : A Tenochtitlan (l’actuelle Mexico), les Aztèques parviennent à chasser les colons Espagnols de la ville.

1840 : Parution du livre “Qu’est-ce que la propriété” de Proudhon. On sait désormais bien que la propriété, c’est le vol.

1892 : Aux Etats-Unis, des ouvriers métallurgistes en grève de Carnegie prennent part à une fusillade contre la police.

1905 : Einstein publie quatre théories physiques, dont la fameuse théorie de la relativité.

1926 : A Boston, parution du premier numéro de “La Protesta Umana“, organe médiatique du comité de défense des anarchistes italiens Sacco et Vanzetti, condamnés à mort par la cour des USA.

1960 : – Indépendance du Congo vis-à-vis de la Belgique.

- A Gênes, d’énormes affrontements ont lieu dans toute la ville et se reproduiront les jours suivants, lors de l’opposition à la tenue du premier congrès du MSI (Mouvement Social Italien, le nouveau parti fasciste créé dès 1946) dans la ville. Cette émeute aura de grandes conséquences politiques et est entre autres l’un des points de départ de la naissance de mouvances autonomes vis-à-vis du parti communiste et des syndicats, qui se dissocièrent des affrontements. Une génération entière de militant-e-s change alors de vision du parti. La photo d’illustration d’aujourd’hui vient de cet épisode.

1962 : A Madrid, la Fédération Ibérique des Jeunesses Libertaires (FIJL) fait de nouveau sauter l’Institut de Prévision Sociale et une résidence liée à l’Opus Dei, tandis qu’à Barcelone, c’est une résidence de la phalange franquiste qui part en éclats, en plein dictature.

1970 : A Londres, dans le quartier de Wandsworth, un dépôt militaire est détruit par une bombe incendiaire.

1977 : – A Catane, les Noyaux Armés Prolétariens (NAP) mitraillent la façade de la caserne de carabinieri.

- A Rome, les “jeunes prolétaires” revendiquent quatre attentats contre des voitures ou des domiciles de néofascistes notoires.

- A Milan, les Brigades Rouges tirent une balle dans le genou du dirigeant de FIAT-OM.

- A Turin, les Brigades Rouges relèvent un peu le tir et tirent une balle dans le sternum un responsable de service de FIAT de Mirafiori.

- A Pordenone, le “Front Combattant” fait sauter trois wagons chargés de matériel et de lave-linges à la dynamite.

- A Augusta, on découvre quatre killos de gélignite contre les locaux de Liquichimica.

- A Bologne, les Noyaux Prolétariens Révolutionnaires font sauter une bombe devant les locaux de la police municipale, et un autre est découvert devant ceux de l’Association des Industriels.

- A Spoleto, les Brigades Rouges placent des explosifs sur le mur d’enceinte d’une caserne de carabinieri, faisant de gros dégâts.

1998 : A Paris, un groupe d’une centaine de personnes parvient à s’introduire dans les locaux du Conseil Constitutionnel. Une personne s’empare alors d’un exemplaire original de la constitution, le déchire, avant décrire sur la première page : “La dictature capitaliste est abolie. Le prolétariat décrète l’anarchie et le communisme“.

2013 : En Egypte, des manifestations massives secouent le pays.

2014 : A Santiago du Chili, plusieurs engins incendiaires sont déposés contre la Coopérative de Consommation des Carabiniers.

2015 : A Paris, un véhicule de la Poste (qui balance les sans-papiers) et un autre de Vinci (qui construit des prisons) sont incendiés.

Voir l’éphéméride anarchiste du 30 juin.




Source: