Novembre 26, 2022
Par Marseille Infos Autonomes
258 visites

1884 : A Chicago, première apparition du drapeau noir anarchiste lors d’une manifestation.

1917 : A Seattle, une rafle d’arrestations vise les militant-e-s anarchistes et anarcho-syndicalistes.

1920 : En Russie, Trotsky, chef de l’Armée rouge, donne l’ordre d’attaquer Makhno et les révolutionnaires anarchistes collectivistes qui tenaient une grande portion de territoire partout sur le territoire russe.

  • A Barcelone, ce sont les escadrons de la mort du gouverneur qui assassinent le militant anarcho-syndicaliste de la CNT José Canela.

1964 : A Rome, cocktails molotov contre le Séminaire Espagnol et contre le Collège Pontifical Espagnol pour lutter contre la dictature franquiste.

1971 : Près de Newry en Irlande du Nord, l’IRA déclenche une fusillade contre une patrouille de l’armée britannique, faisant deux morts chez ces derniers ; en parallèle, un autre soldat est abattu par l’IRA à Belfast.

1974 : A Chelsea, l’IRA fait sauter deux bombes à vingt minutes d’intervalle au Musée de l’armée.

1981 : A Toulouse, les vitrines de deux agences d’interim qui propose de l’emploi sur le site de la centrale nucléaire de Golfech sont pulvérisées par des charges d’explosifs, revendiqué “actif toujours – radioactif jamais”.

2010 : Dans le Xème arrondissement de Paris, une fête d’un squat d’artistes réunissant près de 1000 personnes tourne à l’affrontement lorsque la police intervient pour tenter de gâcher la soirée de clôture avant expulsion.

2011 : A Donetsk, les anciens liquidateurs (les travailleurs envoyés sécuriser les lieux suite à la catastrophe) de la centrale nucléaire de Tchernobyl sont en pleine grève de la faim, lorsque la police fait irruption, faisant un mort parmi eux. Il s’appelait Gennady Konoplyov.

  • En Allemagne, 1300 personnes qui bloquaient les rails pour empêcher le passage d’un convoi chargé de déchets nucléaires sont arrêtées.

2012 : A Maribor, deuxième plus grande ville de Slovénie, de grandes manifestations ont lieu contre la corruption du maire, exigeant le départ de plusieurs politiciens. La très forte présence policière provoque une émeute : au total, 14 véhicules de police sont détruits lors des affrontements.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=2nqvkI9RuaY&w=853&h=480]

2013 : A Santiago du Chili, une manifestation suite à la mort du syndicaliste Juan Pablo Jiménez débouche sur des affrontements au cocktail molotov sur la Alameda, l’une des principales artères de la ville et où se trouve le palais présidentiel.

  • A Villa Gobernador Gálvez et à Rosario en Argentine, de grands affrontements éclatent alors que la foule tente de piller un supermarché pour subvenir à leurs besoins, suite à la hausse du coût de la vie.

2014 : A Athènes, le groupe ’nuits de feu’ dépose du matériel explosif devant les locaux de la poste grecque en solidarité avec les anarchistes en grève de la faim Nikos Romanos et Yannis Michailidis.

2018 : A Paris, “Stuart, Kevin et Bob” incendient une voiture du service technique de la Préfecture de Police ainsi qu’un véhicule d’Enedis (ex-EDF).




Source: Mars-infos.org