Mai 23, 2016
Par Marseille Infos Autonomes
42 visites


Aujourd’hui, dans l’éphéméride des luttes du 23 mai, on a pas le temps de discuter avec la police : on se bat contre elle, qui protège les dictatures et les grands industriels, comme elle l’a toujours fait. Aujourd’hui, c’est effectivement dans la rue que ça se passe, et c’est pas triste.

1838 : En Amérique, début de la traque des Cherokee, épisode connu sous le nom de ‘Trail of Tears‘, lors de laquelle près de 4.000 personnes mourront poursuivies par les troupes fédérales.

1885 : A Bruxelles, sortie du premier numéro du journal Ni Dieu Ni Maître, qui sera interdit en France.


1903 : A Philadelphie aux USA, les enfants ouvriers du textile font grève.

1928 : A Buenos Aires, une bombe explose au consulat italien alors que le consul fasciste est en visite avec le nouvel ambassadeur. Neuf fascistes y trouvent la mort. Ce sont des anarchistes italiens qui avaient dû fuir l’Italie fasciste qui sont à l’origine de l’attaque, et notamment Severino di Giovanni.

1929 : A Mexico, grève des étudiant-e-s pour la liberté académique.

1932 : Au Brésil, de grandes manifestations ont lieu contre le dictateur Vargas. La répression policière fera quatre morts ce jour-là, accélérant l’avènement de la Révolution Constitutionnaliste quelques semaines plus tard.

1934 : – Aux USA, c’est la bataille de Toledo : 6.000 grévistes affrontent 1.300 membres de la Garde Nationale.

- Le même jour, les braqueurs Bonnie Parker et Clyde Barrow sont pris dans un guet-apens de la police à Black Lake en Lousiane, et sont abattus.


1968 : A Paris, nouveaux affrontements qui durent jusqu’à trois heures du matin. Le gouvernement tente de faire taire les radios qui couvrent les évènements en direct, sans succès, et le mouvement continue de prendre de l’ampleur dans la confrontation.

1974 : En Italie, le magistrat proche du parti néofasciste Mario Sossi est libéré par les Brigades Rouges, qui l’avaient enlevé le 18 avril.

2015 : A Athènes, une manifestation près de l’ambassade d’Allemagne débouche sur de très violents affrontements incendiaires avec la police.




Source: