Avril 2, 2017
Par Marseille Infos Autonomes
405 visites


On voit dans l’éphéméride des luttes du 2 avril qu’il ne faut rien attendre des “coalitions internationales” dans nos luttes contre les fascistes et le capitalisme, et qu’il vaut mieux s’organiser directement pour tenir la rue et tenir le coup.

1903 : A Saragosse, Madrid et Salamanque, des affrontements sanglants ont lieu entre les étudiants et la police venue réprimer leur mouvement.

1908 : A Rome, “lors des obsèques d’un ouvrier mort lors d’un accident du travail, des affrontements opposent le cortège aux force de l’ordre. La police tire. Il y aura 4 morts et 17 blessés. Parmi les morts se trouve le militant anarchiste Paolo Chiarella. La grève générale est déclarée. Suites à ces événements, plusieurs anarchistes passeront en procès et seront condamnés à de lourdes peines de prison“.
Repris de l’éphéméride anarchiste.

1919 : A Elizabetgrad, actuelle Kirovograd en Ukraine, se tient le premier congrès de la Confédération des Organisations Anarchistes d’Ukraine (NABAT), qui dénonce la mainmise des communistes sur les soviets et l’organisation purement militariste de l’Armée Rouge. Plus tard, cela donnera naissance à la Makhnovtshina.

1939 : Les États-Unis reconnaissent officiellement le gouvernement de Franco en Espagne, au lendemain de sa victoire au sein de la guerre civile contre les Républicains et anarchistes.

1955 : La France décrète l’état d’urgence en Algérie.

1959 : En Bolivie, grève de 50.000 mineurs.

1970 : A Belfast, des émeutes violentes se poursuivent pour le deuxième jour consécutif.

1972 : A Galdácano (Vizcaya) au Pays Basque, six membres d’ETA pénètrent dans l’église pendant la messe pour y lire un communiqué.

1975 : En Argentine, le mouvement de guérilla des Montoneros abattent un lieutenant-colonel de l’armée.

1976 : A Milan, un “commando armé communiste” blesse aux jambes un chef de sécurité de l’entreprise Magnetti Marelli.

2015 : A Rio de Janeiro, dans la favela Do Alemao, de violentes émeutes éclatent après que la police ait abattu un jeune garçon.

2016 : A Nafarroa au Pays Basque, deux antennes de communication sont détruites par le ‘Commando Borja Martín Gómez‘ en soutien avec les anarchistes en prison et contre la société de contrôle.

Voir aussi l’éphéméride anarchiste du 2 avril.




Source: