L’éphéméride des luttes du 17 février en a plus que marre que des bureaucrates politiciens viennent pour prétendre savoir comment il faudrait lutter. Elle a aussi un sérieux coup de sang contre l’armée, sans oublier pour autant de prendre la rue.

1600 : En Italie, Giordano Bruno est brûlé vif par l’Eglise catholique.

1894 : A Paris, suite à l’attentat d’Emile Henry contre le café Terminus, de très nombreuses perquisitions ont lieu dans les milieux libres et anarchistes.

1905 : A Saint-Petersbourg, assassinat du Grand Duc Serge de Russie par l’Organisation de Combat des révolutionnaires, en la main de Kaliaïev.

1919 : A Barcelone, 50.000 grévistes échouent de peu à s’emparer de la ville, suite à une grève commencée le 5 février dans l’usine “La Canadiense”.


1922 : A San Julian en Patagonie argentine, cinq prostituées de la maison de tolérance “La Catalana” se refusent aux soldats du lieutenant-colonel Varela (qui ont exécuté et torturé plus de 1500 ouvriers grévistes), criant :”Ordures ! Nous ne couchons pas avec des assassins !”

1944 : A Melegnano en Italie, l’anarchiste italien Pietro Bruzzi, qui avait combattu contre les franquistes dans la guerre d’Espagne, est arrêté et fusillé par les fascistes.

1970 : A Hénin-Liétard, un commando attaque au molotov les bureaux des patrons des Houillères suite à un coup de grisou dans une mine deux semaines plus tôt, qui avait fait 16 morts.

1972 : A Liverpool, le quartier général de l’armée est gravement endommagé par une explosion.

1977 : – A Rome, dans l’université de la Sapienza, le secrétaire général de la CGIL (CGT) Luciano Lama est expulsé manu militari du campus par le mouvement autonome, qu’il était venu provoquer. Dès les premières heures du matin, les syndicalistes occupent la place et effacent toute trace des fresques des indiens métropolitains et installent un camion qui servira de scène pour que Lama profère ses menaces. Pendant ce temps, on entend les cris “Non Lama Nessuno” (Personne ne l’aime/lama). Le service d’ordre du PC vide un extincteur contre les étudiant-e-s et les chargent, mais après s’en être pris à l’aile dite “créative” du mouvement, ils se retrouvent confrontés à l’aile dite “militante” et de gros affrontements s’ensuivent. Les autonomes balayent le service d’ordre, pourtant réputé invincible, et détruisent le camion qui sert de scène à Lama, pendant que celui-ci et ses adeptes s’enfuient. Dans la soirée, l’intervention de la police provoque de nouveaux affrontements très violents dans les alentours de l’université.

La fracture entre la gauche institutionnelle et la gauche révolutionnaire n’en est que plus grande suite à cette attitude provocatrice de Lama.




- A Turin, les Brigades Rouges tirent dans les jambes d’un chef de section de Fiat Mirafiori.

1978 : Près d’Armagh en Irlande du Nord, l’IRA abat un hélicoptère de l’armée anglaise, tuant le soldat qui s’y trouvait.

1994 : A Belfast, l’IRA attaque une jeep de la police anglaise en Irlande au lance-roquettes, tuant un officier et en blessant deux autres.

2011 : En Libye, début des énormes émeutes populaires qui mettront finalement un terme au gouvernement de Khaddafi.

2012 : – A Bielefeld en Allemagne, un groupe anarchiste revendique la destruction des vitrines d’une banque en solidarité avec les révoltes en Grèce.

- A Athènes, une manifestation d’étudiant-e-s contre l’austérité tourne à l’affrontement avec la police dans les alentours de la place Syntagma.

2015 : A Athènes, les ‘nomades de l’autre marge’ incendient une pelleteuse dans le quartier d’Exarchia en solidarité avec la lutte des prisonniers en grève de la faim.

2016 : – A Ankara, les Faucons de la Liberté du Kurdistan posent un vehiculé piégé au passage d’un bus militaire, alors que les offensives de l’armée turque contre les villes kurdes du sud-est du pays sont à leur paroxysme (parfois au tir de char d’assaut). 38 militaires perdent la vie.

- A Villa Nueva au Guatemala, une manifestation contre la hausse subite du prix de l’eau tourne à l’émeute quand les manifestant-e-s refusent de se soumettre à la police.

Voir aussi l’éphéméride anarchiste du 17 février.

Source: http://mars-infos.org/ephemeride-des-luttes-17-fevrier-2080 -