Dans l’éphéméride des luttes du 10 août, on aimerait bien que le monde entier ne soit pas soumis au joug de la propriété privée et que celui-ci soit enfin libre. Mais ce n’est pas gagné.

1680 : Au Nouveau-Mexique, début de la révolte de la population Pueblo contre l’occupant espagnol.

1937 : Les évêques espagnols signent un document parlant d’une nécessiare « croisade nationale » contre les républicains et révolutionnaires et en soutien au coup d’état de Franco.

1960 : L’Antarctique devient un territoire international et scientifique, personne ne peut prétendre à sa propriété.

1971 : En Irlande du Nord ont lieu de très graves épisodes de violences, au point que plusieurs milliers de personnes doivent abandonner leurs maisons et partir pour l’Irlande.

1977 : – A La-Charité-sur-Loire, cocktails molotov contre EDF et le nucléaire.

  • A Rome, deux cocktails molotovs sont lancés sur la maison du juge Alibrandi.
  • En Irlande du Nord, une bombe de l’IRA explose sur la New University of Ulster juste après le passage de la Reine d’Angleterre, qui venait visiter les lieux.

1978 : A Montpellier, des explosifs vont voler en éclats la porte de la maison d’arrêt pour la seconde fois, ce que revendiquera de nouveau le « Groupe Autonome Libertaire », pour « attirer l’attention de l’opinion publique sur le sort des membres des groupes autonomes détenus en Espagne, à Barcelone et Madrid » et exiger leur libération.

1984 : Dans le Minnesota, deux activistes sabotent le système de guidage de sous-marins nucléaires.

2011 : A Madrid, deux fourgonnettes de GDF Suez sont détruites par le feu en solidarité aux prisonniers révolutionnaires dans les prisons suisses.

Voir également l’éphéméride anarchiste du 10 août.

Source: http://mars-infos.org/ephemeride-des-luttes-10-aout-1574 -