Ce livre permet de mieux comprendre la diversité et la complexité des formes de l’accueil des migrants sur notre continent. Il nous fait saisir comment cet enjeu refaçonne les liens sociaux, les valeurs et les émotions collectives, et interroge les définitions pratiques de la citoyenneté prise dans un jeu de frontières. Dans un contexte d’anxiété identitaire qui se manifeste par la fermeture des frontières, le confinement et les expulsions, ce livre montre que la ville peut constituer un pôle de résistance et de contournement, voire de renversement des décisions de l’État central.

Véronique Bontemps est anthropologue-chercheuse au CNRS

Chowra Makaremi est anthropologue-chercheuse au CNRS



Entre accueil et rejet : ce que les villes font aux migrants, Le passager clandestin, 2018.

Source: http://www.millebabords.org/spip.php?article32160 -