Le rĂ©gime fasciste de l’AKP continue et intensifie sa rĂ©pression sanglante, les arrestations et la torture ciblant les kurdes, allant jusqu’à arrĂȘter vendredi 25 septembre au matin 82 cadres du HDP (parti dĂ©mocratique des peuples) qui est le deuxiĂšme parti d’opposition en Turquie, par rapport Ă  leur soutien aux manifestations pour KobanĂȘ en 2014 (qui Ă©tait Ă  ce moment lĂ  aux mains de l’Etat Islamique). Toute personne opposĂ©e au rĂ©gime est rĂ©primĂ©e, torturĂ©e, rĂ©duite au silence.

La Turquie continue sa tentative d’invasion au Kurdistan irakien et au Rojava oĂč elle bombarde les villages faisant de nombreuses victimes notamment Ă  Heftanin et Shengal (Kurdistan du sud).

Le 18 septembre, au Kurdistan iranien, l’avocate Nasrin Soutoudeh ĂągĂ©e de 57 ans, opposante au rĂ©gime, a Ă©tĂ© renvoyĂ©e en prison aprĂšs 44 jours de grĂšve de la faim pour avoir pris la dĂ©fense d’une femme arrĂȘtĂ©e pour avoir refusĂ© de porter le voile. Elle risque 38 ans de prison dont 12 ans ferme. Cela rĂ©vĂšle un durcissement du rĂ©gime politique en Iran.

Au-delĂ  de ces quelques exemples, il s’agit de l’ensemble de la population qui est concernĂ©e par les attaques du fascisme : arrestations et enfermement, torture de tout-e opposant-e, augmentation des fĂ©minicides.

Malgré ces attaques la lutte du peuple kurde et de toutes les personnes opposées aux régimes fascistes continue au Moyen-Orient et la solidarité se multiplie toujours à travers le monde.

C’est dans ce cadre de solidaritĂ© internationale que l’appel Ă  la campagne « Bi He v Re Serhildan Â» Ă©tait lancĂ© au niveau europĂ©en par les groupes « TCS Â» mouvement des jeunes rĂ©volutionnaires et « TEKO-JIN Â» mouvement des jeunes femmes en lutte, pour lutter contre le fascisme.

A Marseille, notre groupe d’Internationalistes Solidaires rejoint la campagne « Bi Hev Re Serhildan : Ensemble rĂ©voltons-nous Â»,dont nous partageons l’appel ci-dessous.

C’est pourquoi nous avons manifestĂ© le samedi 26 septembre 2020 une manifestation a traversĂ© le quartier de la Belle de Mai pour protester contre le rĂ©gime fasciste d’Erdogan et soutenir la rĂ©sistance toujours trĂšs active, comme au Rojava et dans le reste du Kurdistan.

Mercredi 15 septembre 2020, Mehmet Yalçin militant pour les droits du peuple kurde, a Ă©tĂ© dĂ©portĂ© vers la Turquie oĂč il sera emprisonnĂ© et oĂč il risque d’ĂȘtre torturĂ© en tant qu’opposant au rĂ©gime. L’Etat français lui ayant refusĂ© sa demande de droit d’asile, piĂ©tinant la convention europĂ©enne des droits de l’Homme et la convention de GenĂšve sur les rĂ©fugiĂ©s. Nous condamnons la complicitĂ© de l’Etat français avec le rĂ©gime d’Erdogan.

La logique fasciste est partout la mĂȘme, combattons-lĂ  partout oĂč elle se manifeste.

Ensemble, rĂ©voltons-nous !

Bi Hev Re Serhildan !

LibertĂ© pour tous les peuples en lutte !


Article publié le 02 Oct 2020 sur Mars-infos.org