Juin 27, 2021
Par Rebellyon
153 visites


À Lyon prés de 300 enfants sont sans solution d’hébergement. Jamais sans toit poursuit sa campagne de solidarité cette semaine avec des rendez vous devant 4 écoles.

Parce que passer l’été sous une tente quand on n’a pas de toit ce n’est pas des vacances, le collectif « Jamais Sans Toit » poursuit sa campagne de solidarité

Lundi 28 juin à 8h petit déjeuner devant l’école Grandclément à Vaulx-en-Velin

Lundi 28 juin à 16h45 goûter devant l’école Gilbert Dru à Lyon 7e

Mardi 29 juin à 16h30 goûter devant l’école Anne Frank à Vaulx-en-Velin

Jeudi 1er juillet à 16h45 goûter devant l’école Berthelot à Lyon 7e

Au sein de la Métropole Lyonnaise, ce sont ainsi près de 300 enfants qui se retrouvent sans solution d’hébergement à quelques jours de la fin de l’année scolaire.

Les goûters et petits déjeuners de solidarité qui se tiennent dans plusieurs établissements scolaires de la Métropole lyonnaise permettront donc aux comités de soutien de récolter des fonds qui aideront à parer à l’urgence et financer quelques nuits d’hôtel. Pour autant, la générosité citoyenne a ses limites !

Il est temps, en effet, que les acteurs (État, Ville, Métropole) travaillent en bonne intelligence afin que les compétences qui sont les leurs (hébergement, scolarité, protection de l’enfance) concourent enfin à la mise en œuvre d’une politique du logement d’abord.

Cela suppose que les associations et les collectifs citoyens qui agissent auprès des sans-abri ne servent pas uniquement à pallier les carences institutionnelles mais soient associés de telle sorte que les besoins fondamentaux des personnes soient mieux pris en compte et anticipés.

Cette mobilisation sera donc l’occasion de réaffirmer une nouvelle fois le caractère inconditionnel du droit à l’hébergement d’urgence consacré par la loi et de placer les autorités compétentes face à leurs responsabilités légales et leurs promesses de campagne.



Un toit c’est un droit, faisons respecter la loi !




Source: Rebellyon.info