Novembre 20, 2022
Par Paris Luttes
196 visites

Le 20 novembre se tient la journée mondiale des droits des enfants.

Depuis le 16 septembre et la mort de Jina Mahsa Amini, 59 enfants ont été assassinés par la dictature sanguinaire qui sévit en Iran.

Et combien d’autres blessés, arrêtés, kidnappés, frappés, violés, torturés ou devenus orphelins ?

Mercredi 16 novembre, Kian Pirfalak, 10 ans a rejoint la liste des victimes de ce régime atroce.

Combien faudra-t-il de Kian, Nika, Parmis, Sarina pour que les gouvernements et instances internationales réagissent par des actes et non par des paroles ?

En ce jour des droits de l’enfant, nous proposons d’être aux côtés des familles endeuillées en nous retrouvant Place du Châtelet, pour allumer des bougies pour les enfants tués, et prononcer leur nom pour rompre le silence qui entoure ces massacres.

Rdv, Place du Châtelet de 18h à 19h ce dimanche 20 novembre.

Sarina Esmailzadeh, 16 ans

Nika Shakarami, 16 ans

Mona Naghib, 8 ans

Kian Pirfalak, 10 ans

Amir Hossein Basati, 15 ans

Zacharia Khial, 16 ans

Amin Marefat, 16 ans

Abdollah Mohammadpour, 17 ans

Mohammad Reza Sarvari, 14 ans

Pedram Azarnoush, 16 ans

Siavash Mahmoud, 16 ans

Amir Mehdi Farrokhipour, 17 ans

Mohammad Amin Ghamshadzehi,17 ans

Jaber Shiroozehi, 12 ans

Omid Safarzehi, 17 ans

Samer Hashemzehi, 16 ans

Sodeys Keshani, 14 ans

Yaser Shahouzehi, 16 ans

Mohammad Rakhshani, 12 ans

Omid Sarani, 13 ans

Ali Sarahouie, 14 ans

Javad Pousheh, 11 ans

Nima Shafaghdoost, 16 ans

Setareh Tajik, 17 ans

Mehdi Mousavi Nikou, 16 ans

Asra Panahi, 16 ans

….

sont quelques-unes des jeunes victimes de la répression sanglante que la dictature impose au peuple iranien depuis le début de la révolution. Les chiffres officiels font état de plus de 350 morts en tout dont de très nombreux jeunes et enfants. Ces chiffres ne font pas état des blessures graves, des emprisonnements, des tabassages, des viols, des tortures, des menaces…

Vous pouvez venir avec une photo, une fleur, ou autre chose…

#childrenrightsday #unicef #childrenkillediniran #kianpirfalak




Source: Paris-luttes.info