Août 16, 2017
Par Union Syndicale Solidaires
239 visites

Bruxelles, 16 aout, 2017 – La Coordination Européenne Via Campesina est solidaire avec Cédric Herrou, le paysan français de la vallée de la Roya condamné mardi 8 août à quatre mois de prison avec sursis pour avoir aidé quelques 200 migrants en situation irrégulière. S’il a ainsi transgressé les lois françaises, il a surtout respecté de grandes valeurs : la solidarité et l’humanité.

Alors que seuls les biens et les capitaux peuvent voyager librement en Europe, les personnes font l’objet d’une discrimination démesurée que nous, paysans et ouvriers agricoles membres d’ECVC, ne pouvons pas tolérer.

[…]




Source: