Aout 2016 nouvelles qui nous sont parvenues via le site de l’International Organisation To Preserve Human Rights In Iran ou HR-Iran : En Iran depuis 1979 date de l’arrivée au pouvoir du régime totalitaire et théocratique des Mollahs, des lois religieuses imposent aux femmes Iraniennes de se couvrir complètement leurs cheveux en public. Ces lois sont sévèrement appliquées depuis que ce même régime a mis en place des « Polices de la vertu et de la moralité » chargées de les faire respecter.

Cette police à caractère politico-religieuse est chargée de surveiller « la bonne morale et la décence » des Iraniennes dans tout l’espace public. Mais également de sanctionner sévèrement par des amendes ou des peines d’emprisonnements, toutes celles qui ne porteraient pas « Correctement le Hijab en public ».

Depuis maintenant deux ans de nombreuses femmes Iraniennes protestent contre ces lois en postant sur des sites de réseaux sociaux des photos d’elles mêmes où elles posent en public sans Hijabs. Elles ont été rejointes depuis peu par des jeunes hommes Iraniens qui ont décidé eux aussi de se faire photographier en train de porter le Hijab, afin disent-ils de manifester leur solidarité avec leurs épouses, leurs compagnes et leurs petites amies à qui on impose depuis des années de porter le voile.

Selon le journal britannique The Independent, des centaines de jeunes Iraniens ont commencé à diffuser et à poster sur les réseaux sociaux des photos où ils portent le Hijab. Ces protestataires se sont regroupés sur ces réseaux sociaux autour du Hashtag #meninhijab.

Les homme Iraniens qui se sont lancé dans ce mouvement social spontané ont déclaré qu’ils répondaient aux demandes faites par la page de la campagne My Stealthy Freedom ou Ma liberté Furtive lancée sur Face Book qui encourage les jeunes femmes d’Iran a partager entre elles des photos ou elles apparaissent sans voiles. Depuis quelques semaines My Stealthy Freedom, a reçu des centaines de jeunes hommes Iraniens qui ont posté sur cette page des photos ou ils apparaissent en train de porter le Hijab.

Sur un post publié récemment sur la page My Stealthy Freedom un jeune Iranien a déclaré : « Quand vous verrez cette photo de moi ou je suis en train de porter le Hijab, au lieu de rire et de vous moquer de moi, je vous demande de prendre un moment pour réfléchir à ce qui suit : Toute les personnes qui en obligent d’autres a porter tels ou tels vêtements pour quelques raisons que ce soit, sont une insulte à l’intelligence humaine, c’est injuste, cruel et humiliant ».

Masih Alinejad est une jeune journaliste et opposante Iranienne réfugiée aux états unis qui vit maintenant à Brooklyn, elle a fondé il y a deux ans la page de la campagne My Stealthy Fredoom ou Ma liberté furtive-*1 ou des milliers d’Iraniennes posent sans voiles

Quand The Independant lui a demandé pourquoi elle avait invité les hommes Iraniens a ce joindre à ce mouvement de protestation pacifique elle a répondu : « Dans notre société, l’existence et l’identité des femmes ne peut être justifiée que si elles a été dument approuvée par les hommes, dans de nombreux cas , les enseignements de nos autorités religieuses et les lois édictées par nos fonctionnaires gouvernementaux , influent sur le sentiment de propriété d’hommes malavisés à l’encontre des femmes, j’ai donc pensé qu’il serait fantastique d’inviter des hommes à soutenir le combat pour les droits des femmes en Iran ».

Masih Alinejad avait également déclaré dans une interview accordée en 2015 au journal Vogue qu’a l’époque de son enfance où elle vivait encore en Iran, elle croyait qu’en grandissant le Hijab ferait parti intégrante de son corps. Et qu’enfant elle se réveillait souvent en sursaut la nuit en se demandant si elle portait bien le voile ou pas : « Mon dévoilement a été un long processus psychologique » avait-elle conclu dans cette interview.

Début 2014, Masih décida de publier plusieurs photos d’elles même sans Hijab sur sa page Face Book personnelle, tout en demandant aux femmes Iraniennes vivant encore au pays, s’il leur arrivait de ne pas porter le voile. A la suite de ce post elle a reçu plusieurs milliers de photos de jeunes femmes Iraniennes qui posaient volontairement sans voiles, ce fut ce qui lui donna l’idée de créer ensuite la page FB My Stealthy Fredoom qui reçoit depuis chaque semaine des dizaines de photos de jeunes Iraniennes sans Hijabs.

Face à la popularité croissante de la page My Stealthy Fredoom, la réponse du régime théocratique et fasciste des Mollahs, ne s’est bien sur pas fait attendre. Masih Alinejad a du faire face a des répercussions sévères, des pressions de toutes sortes, et même une menace de procès en diffamation, émanant des principaux médias d’État Iraniens tels que l’IRIB et PRESS-Tv*2 qui publièrent contre elle toute une série « d’Articles » particulièrement sexistes, insultants et orduriers, insinuant qu’elle se comportait ainsi parce qu’elle avait été violée dans une rue de Londres en 2014 « Après avoir – Sic – provoqué des hommes par ses tenues indécentes » et qu’elle se prostituait sous l’emprise de drogues*1

Masih Alinejad avait bien sur réfuté toutes ces allégations mensongères et ordurières en répondant dans un article et un essai qu’elle avait publié dans le journal Time Magazine ou elle avait écrit « Décider par vous même de ce que vous pouvez porter est une forme de liberté d’expression. C’est héla visiblement considéré un luxe non disponible pour les femmes de mon pays l’Iran ».

Voir aussi sur :http://hriran.com/en/women-human-rights/69-the-mandatory-dress-code/7460-men-in-iran-are-wearing-hijabs-in-solidarity-with-women.html

-*1 Voir aussi la page My Stealthy Fredoom ou Ma liberté furtive :

https://www.facebook.com/StealthyFreedom

https://twitter.com/search?q=%23meninhijab&src=typd

-*2 Relire nos articles précédents sur les menaces et les campagnes d’ insultes ordurières du régime contre la journaliste et opposante Iranienne Masih Alinejad :

https://soliranparis.wordpress.com/2014/06/12/nouvelles-menaces-de-violences-et-campagne-dinsultes-sexistes-de-lirib-contre-masih-alinejad-la-journaliste-iranienne-refugiee-et-exilees-politique-a-londres/

https://soliranparis.wordpress.com/2013/10/02/comment-la-republique-islamique-du-soit-disant-modere-hassan-rohani-et-sa-chaine-de-television-lirib-portent-plainte-et-harcelent-massih-alinejad-une-journaliste-iranienne-exilee-a-londres/

https://soliranparis.wordpress.com/2014/05/13/stealthy-freedoms-of-iranian-women-ou-liberte-furtive-pour-les-femmes-en-iran-la-page-facebook-des-iraniennes-qui-disent-non-au-hijab/

Notes et mise a jour Soliranparis : A propos de tous les décrets racistes et de l’hystérie « Anti Burquini » accompagnée des débats viciés qui vont avec en France et qui gagnent maintenant les États Unis, la position de Masih Alinejad est on ne peut plus claire, pour elles ces lois et ces décrets sont aussi stupides et liberticides que ceux qui obligent les femmes Iraniennes a porter obligatoirement le Hijab. Pour Masih porter ou refuser de porter le voile relève de la liberté individuelle et du choix librement consenti des femmes à porter celui-ci ou pas. Choix et libertés que n’ont évidemment pas les femmes Iraniennes. Aussi a t’elle déclarée à ce sujet le 20 Aout 2016 dernier dans un article du journal The Independant -*3

« Je ne veux pas être arrêtée dans mon pays d’origine l’Iran, simplement parce je refuse une loi locale qui m’oblige a porter le Hijab. Mais je ne veux pas non plus de lois qui permettraient de faire expulser de ma mère des États Unis, simplement parce qu’elle a décidé de porter le Hijab »

« Je suis une militante qui lutte contre les lois qui imposent aux femmes le port obligatoire du Hijab, dans mon pays l’Iran. Notre page Facebook My Stealthy Freedom – Ma Liberté Furtive – Ndr. Compte maintenant plus d’un millions d’abonnées, elle permet à des femmes en Iran d’enlever leurs foulards et de s’exprimer elle-mêmes, sur le fait elles ont décidées de ne pas porter le foulard, pourquoi ??? Simplement parce qu’elles sont des millions a vouloir avoir cette liberté de choix ».

-*3 Voir sur : http://www.independent.co.uk/news/people/burkini-ban-france-beaches-hijab-iran-a7201011.html

Soliranparis contact [email protected]

https://soliranparis.wordpress.com/2016/08/04/de-jeunes-hommes-iraniens-decident-de-porter-le-hijab-en-solidarite-avec-les-iraniennes-opprimees-qui-protestent-contre-les-lois-sexistes-et-misogynes-du-regime/