FĂ©vrier 7, 2018
Par Vigilances Isere Antifascisme
13 visites


Les deux extrême-droites, la religieuse et la politique, main dans la main   
Mars 2017, au Prieuré intégriste de Meylan, (agglo de Grenoble), 
cérémonie pour l’Algérie Française et l’OAS :
 
   Malgré ses tentatives  pour  se  donner une allure “dédiabolisée”, le Front National traverse actuellement un trou d’air.  D’autres mouvances  de l’extrême-droite, qui  elles ne craignent absolument pas d’afficher ouvertement leurs  racines fascisantes, en profitent pour occuper le terrain.
   C’est ainsi qu’on les voit mettre en oeuvre une stratégie d’implantation locale en ouvrant des lieux comme “Bastion social” (à Chambéry, à Lyon, à Strasbourg, à Aix-en-Provence, à Angers…) Du  “social” où l’on prétend, pour la presse,  vouloir pratiquer du caritatif. Mais  …




Source: