Novembre 8, 2020
Par L'envolée
188 visites


Émission de l’Envolée du 6 novembre 2020

Au menu :

  • Actualité des prisons confinées : contrairement à mars dernier,  pas de fermeture globale des parloirs… pour l’instant : le nouveau ministre des tribunaux et des prisons craint l’émeute / Pour se rendre au parloir cocher la case : « motif familial impérieux » ;  joindre si possible des preuves de l’incarcération de votre proche ;  rappeler la loi pénitentiaire du 24 novembre 2009 qui a consacré le droit au maintien des liens familiaux par l’exercice des visites et invoquer la circulaire du 20 février 2012 relative au maintien des liens extérieurs des personnes détenues : « Les visites concernent […] l’exercice d’un droit fondamental, celui du droit à la vie familiale, protégé par l’article 8 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales » / En cas d’amende : nous contacter, nous ferons suivre à des avocats qui contesteront gratuitement.
  • Contre une vengeance d’État aux assises de Pontoise : cinq personnes devaient être jugées pour tenter de solder le mouvement de révolte qui a suivi la mort d’Adama Traoré à Beaumont-sur Oise en 2016. Le procès est reporté (Lien texte).
  • « Matons trafiquants » à Varces : retour en long sur un procès.

Émission de l’Envolée du 6 novembre 2020

Au menu :

  • Actualité des prisons confinées : contrairement à mars dernier,  pas de fermeture globale des parloirs… pour l’instant : le nouveau ministre des tribunaux et des prisons craint l’émeute / Pour se rendre au parloir cocher la case : « motif familial impérieux » ;  joindre si possible des preuves de l’incarcération de votre proche ;  rappeler la loi pénitentiaire du 24 novembre 2009 qui a consacré le droit au maintien des liens familiaux par l’exercice des visites et invoquer la circulaire du 20 février 2012 relative au maintien des liens extérieurs des personnes détenues : « Les visites concernent […] l’exercice d’un droit fondamental, celui du droit à la vie familiale, protégé par l’article 8 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales » / En cas d’amende : nous contacter, nous ferons suivre à des avocats qui contesteront gratuitement.
  • Contre une vengeance d’État aux assises de Pontoise : cinq personnes devaient être jugées pour tenter de solder le mouvement de révolte qui a suivi la mort d’Adama Traoré à Beaumont-sur Oise en 2016. Le procès est reporté (Lien texte).
  • « Matons trafiquants » à Varces : retour en long sur un procès.



Source: Lenvolee.net